PRODIG - Pôle de Recherche pour l'Organisation et la Diffusion de l'Information Géographique

Rémi JENVRIN
Doctorant
Campus Condorcet
Bâtiment Recherche Sud
5, cours des Humanités
93 322 Aubervilliers Cedex
Tél : 06 51 20 51 36

remi.jenvrin@laposte.net
Mots-clés thématiques
Nature urbaine
Biodiversité urbaine
(Infra)Patrimoines urbains
Patrimonialisations
Tourisme
Mots-clés géographiques
Afrique sub-saharienne
Bénin
Nigéria
Porto-Novo
Ibadan
Osogbo

Thème de recherche

Métropolisation, circulations et dynamiques urbaines

Thèse

L'en-vert de l'asphalte - Enjeux socio-spatiaux des valorisations patrimoniales et touristiques des arbres et des forêts à Porto-Novo (Bénin) et Osogbo (Nigeria)

  • Année d’inscription : 2021
  • Année d’inscription : 2024
  • Etablissement d’inscription : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Directeur de thèse : Christine RAIMOND
  • Co-Direction : Emilie GUITARD

Ce projet de thèse vise à éclairer les savoirs et pratiques qui caractérisent les rapports des sociétés urbaines de deux villes ouest-africaines avec la végétation arborée. Qu’ils soient affectifs, mémoriels et rituels, touristiques, récréatifs, esthétiques et d’ornementation ou encore médicaux et écologiques, ces rapports sont très divers. Les interrelations de ces savoirs et pratiques sur les arbres et les forêts urbaines renvoient également à une diversité d’échelles et d’acteurs qu’il s’agira de préciser.

Ainsi, à rebours d’une caractérisation de l’urbain de cette partie de l’Afrique par ses infrastructures viaires et architecturales, où les matières reines sont l’asphalte et le béton (Choplin, 2020), je considère les arbres et les forêts urbaines comme une matière tout aussi essentielle pour penser les réalités urbaines actuelles, ses acteurs et ses échelles. Analyser la ville par l’en-vert de l’asphalte, telle est l’ambition de ce projet de recherche où la végétation arbustive et arborée des villes africaines participe à documenter la grande discussion sur la place de la nature dans la ville.

Deux processus seront étudiés : la patrimonialisation et son corrolaire, la mise en tourisme. J’ai choisi de me focaliser sur trois dimensions qui se trouvent au cœur de la mise en patrimoine et en tourisme des arbres et des forêts dans les deux villes étudiées : rituelle (arbres et forêts sacrés liés aux cultes vodùn et orisa), artistique (oeuvres monumentales à Osogbo et projets artistiques sur les places traditionnelles à Porto-Novo) et écologique (projets de conservation des espèces locales et des services-écosystémiques de la végétation urbaine). Adossée au projet ANR JCJC InfraPatri, la thèse articulera donc, d’une part, les savoirs et les pratiques quotidiennes des différentes catégories de citadins avec les arbres et les forêts en ville et, d’autre part, les initiatives institutionnelles de patrimonialisation et de mise en tourisme les prenant pour objet.

CHOPLIN A. (2020). Matière grise de l’urbain. La vie du ciment en Afrique. Genève, Métis Presses.

Participation aux programmes de recherche de l’UMR

ANR INFRAPATRI "Savoirs et attachements au végétal urbain en Afrique subsaharienne (Bénin, Cameroun, Nigeria, Sénégal) : identification et production d’un infra-patrimoine"

Publications

Communications internationales sans actes

  • Jenvrin R., 2022. Aux racines des patrimonialisations : constructions patrimoniales institutionnelles et citadines à travers l’exemple de la forêt sacrée d’Osun-Osogbo, Osogbo, Etat d’Osun, Nigeria. Paris, France. Congrès du centenaire de l’Union Géographique Internationale (UGI2022), 18-22 juillet.
  • Jenvrin R., 2022. Tracer la vie quotidienne d’une forêt-musée. Expérience de cartographie sensible réalisée avec le personnel du National Commission for Museums and Monuments. Toulouse, France. Rencontres des Etudes Africaines en France (REAF2022). 28 juin-1er juillet.
  • Jenvrin R., 2022. Heritagization of trees in Porto-Novo, Benin Republic. Cap-Town, Afrique du Sud. African Studies Association of Africa Conference (ASAA2022). 12-16 avril.