PRODIG - Pôle de Recherche pour l'Organisation et la Diffusion de l'Information Géographique

Audrey SÉRANDOUR
Docteure de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Chercheure associée
Campus Condorcet
Bâtiment Recherche Sud
5, cours des Humanités
93 322 Aubervilliers Cedex

audrey.serandour@protonmail.com
Mots-clés thématiques
Géographie politique
Ressources naturelles
Lithium
Marges
Intégrations territoriales
Mots-clés géographiques
Amérique du Sud
Andes
Argentine
Bolivie
Chili

Thème de recherche

Mutations des territoires, processus productifs et mondialisation

Thèse

Le « triangle du lithium » à l’heure globale. Espace de marges et intégration

  • Année d’inscription : 2016
  • Année de soutenance : 2020
  • Etablissement d’inscription : Paris 1-Panthéon Sorbonne
  • Directeur de thèse : Géraud MAGRIN
  • Co-Direction : Laetitia PERRIER BRUSLE

Dans le contexte mondial de transition énergétique, la recherche d’alternatives aux énergies fossiles porte une ressource sur le devant de la scène : le lithium. Sa capacité à stocker l’énergie électrique intéresse particulièrement le secteur de la mobilité électrique. Si le lithium est abondant sur la planète, 60 % des réserves se concentrent dans les Andes, dans le « triangle du lithium ». Malgré son rôle clé pour les réseaux productifs globaux, cet espace à la frontière entre Argentine, Bolivie et Chili est composé de marges nationales et mondiales. Cette thèse propose d’analyser les implications territoriales de la mise en valeur du lithium, en partant du constat que la mondialisation contemporaine intègre de manière inégale les territoires sur lesquels elle s’appuie. Dans un espace de marges convoité, l’intégration à la mondialisation déclenche-t-elle des logiques d’intégration aux échelles nationale et locale, ou au contraire une accentuation de la marginalité ? À partir d’enquêtes de terrain menées en Argentine, en Bolivie et au Chili entre 2015 et 2018, la démonstration mobilise les outils de la géographie politique et prête une attention particulière aux jeux d’échelles. La première partie analyse le « triangle du lithium » au travers de trois de ses composantes : l’espace, la ressource et la représentation. La deuxième partie rend compte des recompositions spatiales induites par les projets d’exploitation du lithium, au prisme des dynamiques d’intégration des marges à trois échelles (mondiale, nationale et locale). La troisième partie pose la question de la pertinence de l’échelle régionale dans l’analyse géopolitique de cet espace et montre qu’une régionalisation « par le bas » prend forme autour de la ressource lithium.

The "lithium triangle" in a globalized world. Margins and territorial integrations (Argentina, Bolivia, Chile).

In the global context of energy transition, the search for alternatives to fossil fuels is putting a resource under the spotlight : lithium. The capacity of this metal to store electrical energy is of particular interest for the electric mobility sector. Although abundant on Earth, 60% of lithium reserves are in the Andes, in the so-called "lithium triangle", on the border between Argentina, Bolivia and Chile. Despite its key role for global productive networks, this area is composed of national and global margins. This thesis analyzes the territorial implications of lithium exploitation, relying on the observation that contemporary globalization unequally integrates the territories in which it is based. In a coveted yet marginalized space, does integration into globalization trigger integration logics at the national and local scales, or on the contrary, does it strengthen marginality ? Based on fieldworks carried out in Argentina, Bolivia and Chile between 2015 and 2018, the research uses the tools of political geography and pays particular attention to the politics of scale. The first part analyzes the "lithium triangle" through three of its components : space, resource and actors’ representation. The second part lays out the spatial reconfigurations induced by lithium exploitation projects, focusing on the dynamics of integration of the margins at three scales (global, national and local). The third part questions the relevance of the regional scale in the geopolitical analysis of this space. It shows that the lithium resource is at the origin of a "bottom-up" regionalization.

Participation aux programmes de recherche de l’UMR

Responsabilités scientifiques et administratives

  • Membre du Comité scientifique de la Journée d’études doctorales du réseau Junior International Geographers (J.I Geo), « Épistémologie, méthodologie et réflexivité en géographie : diversifier et renouveler les regards pour embrasser les pratiques », 16-18 novembre 2022, Le Mans.
  • Membre du Comité scientifique des Journées doctorales « Regards critiques sur le développement », GEMDEV (Groupement pour l’étude de la mondialisation et du développement), 3-4 novembre 2022, Aubervilliers.
  • Membre du Comité d’organisation du colloque Frontières et environnement : temps, espaces, méthodes, 1er -3 décembre 2022, Mulhouse.
  • Membre du Comité d’organisation de la Pré-conférence de Géographie Politique et de Géopolitique du Congrès du Centenaire de l’UGI Paris 2022, organisée par la Commission de géographie politique et de géopolitique du CNFG avec le soutien de la IGU Commission on Political Geography, 15-17 juillet 2022, Campus Condorcet, Aubervilliers.
  • Membre du Comité d’organisation du Congrès biennal de l’Institut des Amériques (IdA), « État de la recherche sur les Amériques », 21-25 septembre 2021, Aubervilliers et Paris.
  • Membre du Comité scientifique et discutante du « Panel 2 – Le terrain familier, distance et ambiguïté », de la Journée d’étude Terrain et individualité : quand l’espace de travail devient espace de vie, qui s’est tenue à Paris (France) le 12 octobre 2019.
  • Membre du bureau de la Commission de géographie politique et de géopolitique du CNFG.
  • Membre du Comité d’organisation des Doctoriales transdisciplinaires des ressources, qui se sont tenues en visioconférence le 13 novembre 2020.
  • Membre du Comité d’organisation des Doctoriales transdisciplinaires des ressources, qui se sont tenues à Paris (France) le 29 mars 2019.
  • Membre du Comité d’organisation des Doctoriales 2018 de l’UMR Prodig
  • Membre du Comité d’organisation des Doctoriales 2017 de l’UMR Prodig

Enseignement

  • Année universitaire 2021/2022 : module de Géopolitique des ressources et des objets – École des Ponts ParisTech, L2 Sciences pour un monde durable de PSL et CentraleSupélec Rennes ; interventions en Master MEEF pour la préparation au Capes, question "Amérique latine" - INSPE Besançon et Paris 8/Paris 13.
  • Année universitaire 2020/2021 : module de Géopolitique des objets et des ressources – École des Ponts Paris Tech
  • Année universitaire 2019/2020 : TD L3 Géographie des Suds – Université Paris-Est Marne-la-Vallée ; TD L2 Géopolitique – Université Gustave Eiffel
  • Année universitaire 2018/2019 : TD L3 Théories et acteurs du développement, TD L2 Mondialisation et territoires – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Année universitaire 2017/2018 : TD L3 Théories et acteurs du développement, TD L2 Mondialisation et territoires – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Année universitaire 2016/2017 : TD L3 Dynamiques spatiales des pays émergents et en développement, TD L2 Aires économiques et culturelles – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Publications

Articles dans des revues internationales à comité de lecture

Chapitres d’ouvrages

  • SÉRANDOUR A., MAGRIN G., 2019, « Le lithium andin entre enjeux globaux et attentes locales : chronique d’un malentendu », dans BAGGIONI Vincent, BURGER Céline, CACCIARI Joseph, MANGOLD Marie, Repenser la transition énergétique. Un défi pour les sciences humaines et sociales, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Coll. « Espace et territoires », pp. 191-205.

Notice de dictionnaire

  • SÉRANDOUR Audrey, 2020, « Lithium », dans Cynorhodon (collectif), Dictionnaire critique de l’Anthropocène, Paris, CNRS Éditions, pp. 508-509.

Communications internationales avec actes

  • SÉRANDOUR A., MEYER T., 2021, « Protocols and sources: a methodological discussion on geo-legal research through the case of nuclear power emergency planning », Communication au symposium Geographies of the law. Inquiries into the space-law tangle, Turin (Italie), 13-14 décembre 2021.
  • SÉRANDOUR A., 2020, « Du régionalisme à la régionalisation, le cas de la mise en valeur du lithium (Argentine, Bolivie, Chili) », Communication au 5e colloque international du CIST « Population, Temps, Territoires », Session H – Les nouveaux dispositifs de régionalisation. Le laboratoire latino-américain, Paris-Aubervilliers, 18-20 novembre 2020.
  • SÉRANDOUR A., 2020, « Marges mondialisées et dynamiques de régionalisation : reconfigurations socio-spatiales autour des gisements lithinifères andins », communication au 5e colloque international du CIST « Population, Temps, Territoires », Session B – Les marges créatrices de la mondialisation : espaces, processus, circulations, Paris-Aubervilliers, 18-20 novembre 2020.
  • SÉRANDOUR A., 2019, « La régionalisation comme levier d’action dans les jeux de pouvoir locaux et nationaux ? Géographie politique d’une régionalisation andine. », communication au colloque international Un monde de régions ? Échanges et croisements disciplinaires sur l’intégration régionale dans le monde, Paris (France), 21-22 mars 2019.
  • SÉRANDOUR A., 2018, « Extractivismo en zonas de margen y frontera : el caso del litio andino (Argentina, Bolivia, Chile) », Communication au 56° Congreso Internacional de Americanistas, Salamanque (Espagne), 15-20 juillet 2018 (Annales publiées en juillet 2018)
  • SÉRANDOUR A., MAGRIN G., 2016, « Le lithium andin entre enjeux globaux et attentes locales : chronique d’un malentendu », Communication au colloque Approches critiques de la transition énergétique dans les sciences humaines et sociales (ACTESHS), Strasbourg, 9 et 10 juin 2016.

Communications internationales sans actes

  • SÉRANDOUR A., MEYER T., 2022, « Produire les frontières du risque nucléaire au Royaume-Uni : négociations politiques d’un zonage spatio-temporel », communication à la Pré-Conférence de Géographie Politique et Géopolitique du Congrès du Centenaire de l’UGI Paris 2022, 18-22 juillet 2022, Aubervilliers.
  • SÉRANDOUR A., REY-COQUAIS S., 2022, « Les futurs miniers dans le moment constitutionnel chilien », communication aux Journées d’étude Écrire une nouvelle Constitution au Chili. Les nouveaux défis de l’espace et du droit devant la Convention constitutionnelle, 13 juillet 2022, Paris.
  • REY-COQUAIS S., SÉRANDOUR A., 2022, « Défis épistémologiques et méthodologiques : le moment constitutionnel au regard de la géographie et du droit », communication aux Journées d’étude Écrire une nouvelle Constitution au Chili. Les nouveaux défis de l’espace et du droit devant la Convention constitutionnelle, 12 juillet 2022, Paris.
  • SÉRANDOUR A., REY-COQUAIS S., MAGRIN G., GAUTREAU P., 2019, « Extractivisme sans conflit ? A propos de quelques interactions inattendues entre mines et territoires (Argentine, Bolivie, Chili, Pérou) », Communication au 15e Congrès de l’Association française de science politique (AFSP), Sciences Po Bordeaux, Pessac, 3 juillet 2019.
  • SÉRANDOUR A., 2019, « Extraire le lithium du salar d’Atacama (Chili) : d’un processus d’évaporation solaire à la redéfinition du rapport de domination de la nature », Communication au Colloque international Machines, genre et natures : anthropologie des territoires extractifs, Paris, 15-17 octobre 2019.

Posters scientifiques présentés dans des colloques internationaux

  • SÉRANDOUR A., CAHIER L., 2021, « L'insertion professionnelle des jeunes docteurs américanistes. Comment se préparer à l'après-thèse ? », Poster présenté au Congrès 2021 de l'Institut des Amériques, Aubervilliers (France), 21-25 septembre 2021.
  • SÉRANDOUR A., 2018, « Showing the future on a poster might be impossible... but as it plays a key role in South American lithium mining projects, shouldn’t we accept the challenge ? », Poster présenté au colloque TRAMIN (Trajectoires socio-environnementales des territoires miniers), Chambéry (France), 15-17 octobre 2018.

Communications nationales sans actes

  • REY-COQUAIS S., SÉRANDOUR A., 2022, « Les ressources minières et le processus constituant chilien », intervention dans le cadre du séminaire mensuel du programme COINCIDE, 13 mai 2022, Paris.
  • SÉRANDOUR A., 2022, « Une ressource pour coopérer ? Les relations trilatérales entre Argentine, Bolivie et Chili autour du lithium », intervention dans le cadre du wébinaire IdA-IRSEM, séance Géopolitique des énergies renouvelables, le 14 avril 2022, en ligne.
  • SÉRANDOUR A., 2021, « La matérialité de la transition énergétique : une paradoxale continuité. Réflexions à partir du lithium andin », Communication au Colloque Sols et sous-sols dans la transition socio-écologique, Grenoble (en ligne), 9-11 juin 2021.
  • SÉRANDOUR A., REY-COQUAIS S., 2020, « Faut-il prendre en compte une actualité "brûlante" sur nos terrains de recherche ? Regards croisés Bolivie-Chili », Communication à la Journée d’étude Dialogues autour des mobilisations sociales en Amérique latine, qui s’est tenue à la Maison de la Recherche (Université Sorbonne Nouvelle), le 23 janvier 2020.
  • SÉRANDOUR A., 2019, « Entre consensus national et fragilités locales : géographie politique du projet d’exploitation du lithium bolivien », Communication à la Journée des Bolivianistes 2019, qui s’est tenue à l’Université Paris 13, le 27 juin 2019.
  • Présentation avec Mathilde Denoël, dans le cadre du séminaire du Thème 3 de Prodig, le 7 décembre 2018 : « Approcher la mine en Amérique du Sud. Séminaire/débat sur les particularités des terrains SHS sur les activités minières ».

Articles de vulgarisation

Recension d’ouvrage

  • VERHAEGHE Nicolas, SÉRANDOUR Audrey, RECHERCHES-RESSOURCES (2021), « Didier Busca, Nathalie Lewis (dir.), 2019, Penser le gouvernement des ressources naturelles, Laval, Presses de l’Université Laval, 472 pages », Développement durable et territoires [En ligne], Vol. 12, n°2 | Novembre 2021. URL : https://journals.openedition.org/developpementdurable/19410