PRODIG - Pôle de Recherche pour l'Organisation et la Diffusion de l'Information Géographique

Raphaëlle CHEVRILLON-GUIBERT
Chargée de recherche en science politique
Campus Condorcet
Bâtiment Recherche Sud
5, cours des Humanités
93 322 Aubervilliers Cedex

raphaelle.chevrillon-guibert@ird.fr
Mots clés thématiques
Économie politique
Sociologie politique
Marchés et Réseaux marchands
Activités extractives et Ressources naturelles
Globalisation néo-libérale
Modes de gouvernement autoritaires
Islam politique
Conflits
Mots clés géographiques
Soudan
Maroc
Mauritanie
Sahel central

Thèmes de recherche

Thème 1 : Processus productifs et échanges, régulations et dynamiques territoriales
Thème 2 : Métropolisation, circulations et dynamiques urbaines

Activités de recherche

    Chargée de recherche en sociologie politique à l'Institut de Recherche pour le Développement, mes travaux portent sur les manières de gouverner et les logiques du pouvoir en situation. Depuis plus de dix ans, j’étudie à partir d’une approche d’économie les ressorts du régime soudanais, je le fais aujourd’hui en m’intéressant aux ressources minières et aux conflictualités que leur accès et leur exploitation génèrent. J’étudie également les problématiques de l’activité artisanale minière et son articulation aux trajectoires de développement des territoires dans d’autres pays du Sahel où l’exploitation artisanale de l’or s’est énormément développée depuis une douzaine d’année (Mauritanie, Tchad) .  Je souhaite faire la lumière sur les négociations que génèrent la répartition des produits de cette exploitation des ressources naturelles entre les États et leurs différents échelons (certaines institutions et collectivités territoriales), les compagnies minières et les groupes sociaux. Il s’agit pour moi de comprendre ce que ces activités économiques nous disent des reconfigurations du politique et des territoires dans cette région du Sahel central, à l’aune d’un contexte régional de diffusion d’un certain islam politique et de l’existence d’une violence récurrente, et d’un contexte international de diffusion de politiques néolibérales et d’accélération du phénomène de globalisation.
    J’ai également développé mes questionnements autour des activités minières artisanales au Maroc en rejoignant en affectation l’Institut National d’Aménagement et d’Urbanisme en septembre 2018 et en intégrant alors le projet porté par le Pr. A. Iraki « La vie après la mine : Solidarités, Sociabilité et Gouvernance » (projet VAMS). Là-bas, j’étudie les activités artisanales et le commerce qui lui est lié dans les domaines miniers du charbon, du plomb et des minéraux.

Direction et participation à des programmes de recherche

  • Co-Directrice du Laboratoire Mixte International qui étudie l’activité minière au Maroc (LMI AMIR) (Institut National d’Aménagement et d’Urbanisme de Rabat – Faculté des sciences de l’Université Mohamed V de Rabat – IRD) (2020-2024) :
    https://www.ird.fr/lmi-amir-activite-miniere-responsable-au-maroc-enjeux-defis-et-solutions
  • Membre de l’ANR « THinking Alternative WoRlds Across Sudanese Revolution » (2021-2024 et responsable en son sein de l’axe « Environnement et Société » (2021-2024)
  • Membre du LMI MINERWA qui porte sur l’activité minière en Afrique de l’Ouest et au Sahel : https://miner-wa.org/
  • Membre du groupe Ressources naturelles au Sud du GEMDEV
  • Membre du centre de recherche « Economie, Société, Culture » (CRESC), Rabat- Maroc

Participations antérieures :

  • 2016 : Participation à l’Observatoire de la Corne de l’Afrique (UMR LAM, Université de Pau et des Pays de l’Adour, DAS)
  • 2015 : Membre de l’équipe « Sociétés africaines et activités extractives » du programme « Mutations et Défis Africains » (Eco 5) (responsables : Sylvie Capitant (MCF Paris 1 (IEDES)- UMR Développement et Société) et Jérôme Lombard (DR IRD-UMR PRODIG)) Programme Next du PRES Hesam ).
  • 2015 : Membre du groupe de recherche : « Mondes arabes et musulmans au prisme du commerce transnational de marchandises » (Responsables Leila Vignal (MCF Rennes 2, Oxford University RSC )et Karine Bennafla (PR Lyon 3, CEDEJ).
  • 2015 : Participation à l’ANR Sysremo : « Géographies de la mondialisation : Émergence d’un système régional au Moyen-Orient » (Responsables Leila Vignal (MCF Rennes 2, Oxford University RSC )et Karine Bennafla (PR Lyon 3, CEDEJ))
  • 2017 :Membre du projet « S’Adapter aux Risques : Circulations marchandes, investissements et Entrepreneurs dans l’espace Nilotique (Égypte-Soudans-Kenya-Éthiopie-Ouganda) » (responsable : Karine Bennafla (PR Lyon 3- Directrice de l’UMIFRE CEDEJ (Egypte)) proposé à l’ANR
  • Participation au programme de recherche conjoint CEDEJ (CNRS/ MAEE) - University of Khartoum- University El Ahfad (2007-2010) “Transformation Processes among Sudanese Rural and Urban Communities : Resources Access and Management in the context of globalization”

Responsabilités administratives et scientifiques

  • Membre élue du Conseil Scientifique de l’IRD (2021-2024) (délégation permanente)
  • Co-responsable de l’axe « Processus Productifs et Echanges, Régulations et Dynamiques Territoriales » du projet scientifique du laboratoire PRODIG (2019-2023)
  • Membre du comité de pilotage de la Communauté de Savoirs GeAU (ancien PSIP GEODHE) de l’IRD et référent « Sciences Humaines » pour le réseau AMEDEE ( Activités minières, Environnement, Développement économique, Ethiques) soutenu par l’IRD: https://amedee-network.science
  • Membre du comité de direction du Groupement d’Intérêt Scientifique portant sur l’étude de la Mondialisation et le Développement (GEMDEV): http://www.gemdev.org/
  • Chercheuse associée au CEDEJ-Khartoum (UMIFRE) : https://cedejsudan.hypotheses.org/
  • Membre du Comité de rédaction de la revue Egypte – Soudan - Mondes arabes : https://journals.openedition.org/ema/

Participations antérieures :

  • 2016-2019: Membre du comité de rédaction de la revue Afrique Contemporaine portée par l’AFD
  • Participation à un jury de recrutement d’un MCF en science politique à l’IEP de Bordeaux (UMR LAM), mai 2019
  • Evaluation de thèse pour le prix du GIS Mondes musulmans et de projets de recherche pour le financement MAEE Centre de crise/ CEDEJ 2020
  • Membre du conseil scientifique des 4èmes rencontres des études africaines en France
  • Co-responsable du cycle de séminaire de l’équipe « Sociétés africaines et activités extractives » du programme « Mutations et Défis Africains » en 2015-2016

Enseignements et encadrements en masters et écoles doctorales

    Enseignements (sélection):
  • 2020-2021: Cours magistral « Géographie politique des ressources » (20h) en Master 2 « Mondes émergents et Mondes en développement », Université Lyon 3
  • 2018-2020 : Organisation d’un séminaire doctoral mensuel (INAU - UMIFRE Centre Jacques Berque)
  • 2018-2020 : interventions ponctuelles dans le Master « Dynamiques des pays en développement » Université Paris1Panthéon-Sorbonne (Master DynPed)
  • 2017-2018 : Participation au séminaire de l’EHESS « Présences chinoises en Afrique »
  • 2015- 2016 (1er semestre) : MCF temps plein , Faculté de Droit et Science politique, Université de Champagne-Ardennes, France ( CM de sociologie politique L1, CM Relations Internationales L3 et M2)
  • ATER et vacataire en science politique durant la thèse (cours de sociologie politique)
Encadrement :
  • 2018- auj.: suivi régulier de doctorants à l’école doctorale de l’INAU ( 2 en particulier), + suivi d’un étudiant du Master DynPed (Paris 1)
  • 2021 : Création d’un diplôme d’université (« Master 3 ») à l’INAU préparatoire à l’entrée en Thèse
  • 2020- auj. : suivi d’étudiants (Master-Doctorat) et de post-doc dans le cadre du LMI AMIR

Positions antérieures et Formation

    Positions antérieures :
  • 2015 : Maîtresse de conférences en science politique, Faculté de Droit et Science politique, Université de Champagne-Ardennes, France
  • Chercheuse associée à l’UMR IMAF
  • 2014- 2015 : Chercheuse post-doctorale à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, rattachée à l’UMR Développement et Sociétés / IEDES, France
  • 2013- 2014 : Docteure associée à l’UMR IMAF
  • ATER en science politique en 2010-2011 à la Faculté de Science Politique, Université de Nice- Sophia Antipolis et en 2008-2009 à la Faculté de Droit et Science politique, Université d’Auvergne
    Formation :
  • Doctorat de science politique (2013) ( Sociologie politique et Relations internationales), Faculté de Droit et Science politique, Université d’Auvergne . Qualification au CNU 04 (2013)
  • Lauréate du Prix de Thèse de la région Auvergne (1er Prix)
  • DEA Etudes africaines option science politique (2004) , Faculté de Science politique, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Mention Bien

Publications

Publications récentes

  • à paraître 2021 :« Quand l’équilibre vacille : réformes de l’exploitation minière et mobilisations des travailleurs des mines de Jerada » dans Aziz Iraki (dir.), Vivre ou Survivre après la Mine. Cas des villes minières marocaines, Presses de l’INAU, Rabat
  • à paraître 2021 avec Anna Dessertine, Aziz Iraki et Mohamed Tamim: « Conflictualités entre centre et périphérie : les rapports à l’Etat autour des mines de Jerada » dans l’ouvrage collectif porté par l’association Shoot Your Face Rabat (ouvrage grand public)
  • 2020 avec Enrico Ille et Mohamed Salah: «Pratiques de pouvoir, conflits miniers et économie de l’or au Soudan durant le régime d’al-Inqaz », Politique africaine 2020/2, n°158, p. 123-148
  • 2020 avec Alice Franck et Jean-Nicolas Bach: «Introduction au thème. Soudan, la fin d’une domination autoritaire ? », Politique africaine 2020/2, n°158, p. 5-31
  • 2020 avec R. Marchal: « « L’histoire n’est jamais écrite. » Entretien avec Roland Marchal sur la révolution de 2019 au Soudan », Politique africaine 2020/2, n°158, p. 187-203
  • 2019 avec Laurent Gagnol et Géraud Magrin : « Chami, ville nouvelle et ville de l’or. Une trajectoire urbaine insolite en Mauritanie », Revue Espace politique (n°38, 2019/2) : https://journals.openedition.org/espacepolitique/6562
  • 2019, « Economie politique du régime et de la révolte. Clientélisme, asymétrie et injustice dans la dy- namique protestataire » (article-entretien) dans le dossier « « A bas le gouvernement des voleurs! » Retour sur les dynamiques révolutionnaires soudanaises. », Noria, www.noria-research.com, 7 mai 2019
  • 2019, avec Géraud Magrin et Laurent Gagnol: « Les ruées vers l’or au Sahara et au nord du Sahel. Ferment de crise ou stabilisateur? » dans le dossier « Géopolitique du Sahel et du Sahara », Hérodote, 2019/1, n°172
  • 2018, « Le gouvernement des mines au Soudan : entre opportunisme et autoritarisme », Égypte/ Monde arabe,Troisième série, 18 | 2018, mis en ligne le 15 juin 2020, consulté le 26 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ema/4176 ; DOI : 10.4000/ema.4176
  • 2018, avec Géraud Magrin « Ruées vers l’or au Soudan, au Tchad et au Sahel : logiques étatiques, mobilités et contrôle territorial », Bulletin de l’Association des Géographes Français, 2018-2
  • avec A. Franck (2017), « Le Soudan après 2011 » in J. Andrieu (Dir.), Sahel, Sahara, Afrique du Nord : un environnement, des sociétés, un territoire, coll. Manuel CAPES/AGREG, Ellipses. (S)
  • 2017, « Importing goods to Khartoum: traders between Sudan, China and Dubaï » in Röschenthaler U. et Jedlowski A. (eds.), Mobility Between Africa, Asia and Latin America: Economic Networks and Cultural Interactions,(London: Zed Books)).
  • 2017, « Charity and Commercial Success as Vectors of Asymmetry and Inequality: The Unconceptuali- sed Elements of Development in Islamist Sudan during the First Republic », in B. Hibou et I. Bono (eds.), Development as a Battlefield, (Leiden: Brill Nijhoff) / International Development Policy | Revue interna- tionale de politique de développement n°8 (en français et anglais (traduit))
  • 2016, « Les commerçants zaghawa du Darfour (Soudan) : des passeurs de frontières. » dans le dossier « Activités marchandes et pratiques de la frontière », Territoires en mouvement n°29
  • 2016, « Le boom de l’or au Soudan. Enjeux et perspectives pour les acteurs nationaux », International Development Policy | Revue internationale de politique de développement n°7.1 (en français et anglais (traduit))

Direction de dossiers

  • 2020, « Soudan. Jusqu’au bout du régime al- Inqaz » pour Politique africaine (N° 2020/2 ; n°158) avec A. Franck et Jean-Nicolas Bach : https://www.cairn.info/revue-politique-africaine-2020-2.htm
  • Dossier intégralement traduit disponible sur Cairn International
  • en cours,« Extractive Territories and Mining Mobility in the Global South » pour Political Geography avec A. Dessertine et G. Magrin

Organisation de conférences académiques (sélection)

  • Décembre 2019: Conférence « La ville au rythme de la mine", 11 & 12 décembre, INAU (Rabat) (20 conférenciers)
  • Septembre 2019: Conférence Atelier sur les mines orphelines ( 5 jours, 50 participants) et lancement du PSIP IRD GeoDHE (2 jours 80 participants). Rabat-Meknes-Midelt, septembre 2019
  • Juillet 2019: organisation d’une journée d’étude sur la révolution soudanaise à la Sorbonne (juillet)
  • Juillet 2019: organisation d’un atelier au GIS Mondes musulmans sur les relations économiques entre Afrique subsaharienne et mondes arabes (juillet)
  • Juin 2017: Lancement du réseau international AMEDEE soutenu par l’IRD rassemblant divers équipes internationales (50) travaillant sur les problématiques minières, 5-10 décembre, Yamoussoukro (Côte d’Ivoire) (Responsable IRD avec F. Colin et D. Baratoux)
  • Juillet 2016: 4ème Rencontre des Etudes Africaines en France (REAF) ( 50 ateliers, plus de 250 communicants), France (https://reaf2016.sciencesconf.org) ( Responsable avec F. Gubert de la science politique dans le comité d’organisation), Paris
  • Mars 2016 : Organisation de l’atelier international « Quel(s) régime(s) de « compensation » dans le domaine des activités minières en Afrique subsaharienne ? Enjeux, perspectives et controverses. », Ouagadougou (Burkina Faso) en partenariat avec l’ISSP de l’université de Ouagadougou (mars)

Communications récentes

  • 2019:« Formalisation et contrôle des activités minières artisanales: les enjeux de politiques de développement en contexte autoritaire: les cas du Maroc, du Soudan et de la Mauritanie », colloque « La Ville au rythme de la mine », 11 § 12 décembre , Rabat Maroc
  • 2019: « Recompositions économiques et logiques d'acteurs autour des mines en temps de crise. Trois études de cas (Soudan, Mauritanie et Maroc) », Atelier Mines orphelines, Septembre, Meknes, Maroc
  • 2019: communication lors d’un atelier du GEMDEV sur les enjeux territoriaux et politiques locaux de l’or- paillage en Afrique usb-saharienne (janvier)
  • 2019 : communication lors d’un séminaire EHESS sur les pratiques de bienfaisance (avril)
  • 2019: organisation et communication d’une journée sur la révolution soudanaise à la Sorbonne (juillet)
  • 2019: organisation d’un atelier et communication au GIS Mondes musulmans (juillet)
  • 2017 : Communication à la conférence internationale « Espaces sociaux et politiques des mines », 16-17 novembre, Rabat (Maroc) : « Boom de l’or au Soudan : nouvelles mobilités des hommes et reconfiguration des échanges »
  • 2017: Communication et participation aux formations de l’atelier « Mines et développement durable en Afrique francophone » organisé par le Réseau AMEDEE Maroc, 15-19 mai, Ben Guérir Marrakech (Maroc)
  • 2017: Communication à la conférence « Borders and Territorial Reconfigurations in the Middle East and the Sahel », 30-31 janvier, Assouan (Egypte): « Construction asymétrique des territoires et contestation de l'Etat dans le Sahel central : les enjeux territoriaux du boom minier au Tchad et au Soudan »