Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Motion des membres de l’Unité Mixte de Recherche PRODIG (Pôle de Recherche pour l’Organisation et la Diffusion de l’Information Géographique)

A la suite de la diffusion et de l’examen du projet de Loi de Programmation Pluriannuelle pour la Recherche (LPPR), l’UMR Prodig exprime à nouveau son profond désaccord avec la LPPR.

L’UMR Prodig déplore que le gouvernement profite de la désorganisation créée par la crise sanitaire dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche pour faire adopter une loi dont les orientations sont légitimement très largement contestées par la communauté scientifique depuis les études préparatoires diffusées au début 2020. Cette crise souligne l’importance de soutenir un secteur public solide et une recherche fondamentale au long cours autonome, indépendante des agendas politiques, qui permette de faire face à l’imprévisible. L’Enseignement supérieur et la recherche (ESR) ont besoin d’un investissement massif qui passe par la création de postes statutaires permanents de chercheurs, d’enseignants-chercheurs et de personnels d’appui à la recherche, par une revalorisation des salaires et des carrières et par une révision de l’équilibre des financements en faveur des dotations de base accordées aux unités de recherche. Il s’agit aussi d’encourager la coopération plutôt que la compétition à tous les niveaux (entre institutions, équipes de recherche, individus), qui crée du mal être sans avoir prouvé son efficacité.

Les demandes formulées depuis des mois par les instances élues, la communauté de l’ESR mobilisée et des institutions consultatives (Conseil supérieur de la fonction publique d’Etat (CSFPE), Comité technique du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche (CT-MESR)), doivent être entendues. L’UMR Prodig appelle à un retrait du projet de LPPR et à l’engagement d’un dialogue suivant notamment les préconisations du Conseil économique, social et environnemental (CESE) (augmentation du budget, ré-équilibrage des dotations de base des laboratoires, revalorisation des rémunérations, plan de recrutement ambitieux sur des postes statutaires).

L’UMR Prodig appelle à la poursuite de la mobilisation contre la LPPR et pour une recherche libre et diverse, au service d’une société de la connaissance.

Motion adoptée à l’unanimité, le 29 juin 2020

Pour en savoir plus sur la LPPR, voir par exemple :