Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


PRECI Alberto

Docteur avec mission d’enseignement/ATER

Laboratoire de géographie PRODIG

Adresse 5 cours des Humanités 93332 Aubervilliers France

Courriel : Alberto.Preci@univ-paris1.fr

Mots-clés thématiques

  • Citoyenneté
  • Conflit
  • Territoire
  • Peuples autochtones

Mots-clés géographiques

  • Argentine
  • Grand Chaco
  • Amérique du Sud
  • Salta
  • Formosa

Thèmes de recherche

Thèse

Pour ou par le territoire ? La citoyenneté en négociation des Wichis du Chaco argentin
- Année d’inscription : 2015
- Année de soutenance : 2020
- Etablissement d’inscription : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
- Directeur de thèse : TALLET Bernard
- Co-Direction : GAUTREAU Pierre

En Argentine, dans le contexte d’intégration conflictuelle des espaces marginaux à la dynamique de développement nationale, les autochtones acquièrent une nouvelle visibilité et se mobilisent pour négocier leur citoyenneté nouvelle. Cette thèse défend l’idée que le « territoire » au cœur des revendications actuelles des Wichís du Chaco argentin constitue à la fois un enjeu et un moyen pour négocier leur reconnaissance en tant qu’interlocuteurs légitimes des pouvoirs publics. Ce qui procède de stratégies politiques volontaristes tout autant que de leurs pratiques spatiales. La démonstration s’appuie sur des enquêtes de terrain menées entre 2016 et 2018 dans les provinces argentines de Salta et Formosa. En privilégiant une approche résolument qualitative, ces enquêtes ont consisté à étudier au plus près les dynamiques socio-spatiales et les conflits fonciers qui impliquent des Wichís et, en même temps, à faire une ethnographie des pouvoirs locaux. Sur un plan méthodologique, cette thèse vise à démontrer la pertinence et l’intérêt d’une approche spatiale pour l’étude de la citoyenneté. Pour cela, elle interroge à travers des méthodes géographiques le processus de formation de la citoyenneté autochtone aux différentes échelles et au sein de divers espaces de négociation. D’autre part, cette thèse s’inscrit dans les débats, très riches en Amérique du Sud, sur le sens à donner aux « conflits autochtones », en les envisageant au prisme de leur productivité. La première partie définit le cadre théorique et spatial des recherches. Dans la deuxième partie, l’évolution de la place des autochtones et de leurs territoires est mise en avant afin d’illustrer leur progressive visibilité aux différentes échelles. Enfin, la troisième partie propose une analyse des mobilisations et des jeux d’acteurs qui prennent forme actuellement, conduisant à la reconnaissance des Wichís comme des citoyens à part entière.

Collaboration et liens extérieurs

  • Projet ANR « Mécaniques amérindiennes. Analyse comparée autour de la formation du savoir mécanique dans les sociétés amérindiennes de l’Atacama et du Chaco boréal 1950-temps présent », ANR-16-CE27-0012, sous la direction de Nicolas Richard, UMR 7227 CREDA-IHEAL
  • ERC « Indigenous Communities, Land Use and tropical Deforestation », ERC Consolidator Grant, sous la direction de Graziano Ceddia, University of Bern
  • « Projet Chaco. Post-néolibéralisme et nouveaux instruments de lutte contre la déforestation en Argentine », Projet scientifique de coopération franco-argentine (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Universidad Nacional de Santiago del Estero), sous la direction de Pierre Gautreau

Autres activités

  • 2019-2020 Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université de Picardie Jules Verne
  • 2018-2019 Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • 2015-2018 Doctorant contractuel avec mission d’enseignement à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Travaux disponibles

Articles dans des revues internationales à comité de lecture

  • PRECI A., 2020. Fixing the territory, a turning point. The paradoxes of the Wichis maps of the Argentine Chaco. The Canadian Geographer/Le géographe canadien, vol. 64, n° 1, p. 20-31.

Articles dans des revues nationales à comité de lecture

  • PRECI A., GAUTREAU P., TALLET B., 2020. Sortis du bois. Les nouvelles forme de visibilité des Wichis du Nord de l’Argentine. Espace populations sociétés [en ligne], 2020/1-2.

Articles dans des revues nationales sans comité de lecture

  • PRECI A., 2020. La place du Chaco et de la Patagonie dans le processus de construction de l’État-nation argentin (XIXème siècle). Les Cahiers d’Agora [en ligne], n° 3.

Communications internationales sans actes

  • PRECI A., 2016. El conflicto como fábrica de territorio. Un análisis de las estrategias territoriales de los Wichis de la Provincia de Salta. III Jornadas de estudios de América latina y el Caribe, “América Latina : escenarios en disputa”, IEALC, Buenos Aires (28-30 septembre 2016).
  • PRECI A., 2018. Conectar lugares : entre motos y topónimos. Seminario internacional « Exploraciones antropológico-lingüísticas entre los wichís del Gran Chaco », Córdoba (4-5 juin 2018).
  • PRECI A., GAUTREAU P., 2018. Criollos e indígenas frente al extractivismo. Viejas tensiones y nuevas alianzas en el Norte argentino. 56° Congreso Internacional de Americanistas (ICA), Salamanca (15-20 juillet 2018).
  • PRECI A., 2018. Représentations cartographiques des dynamiques territoriales des Wichis en Argentine. Congrès de l’Union Géographique Internationale (UGI), session « Capital spatial autochtone », Ville de Québec (7-10 août 2018).
  • PRECI A., 2018. Aliarse para dividirse en el Chaco argentino. La respuesta de indígenas y criollos al avance del frente agropecuario. Colloque « Capitalismes sauvages. Anthropologie historique des extractivismes en Amérique du Sud », Rennes (10-11 octobre 2018).
  • PRECI A., 2019. Wichis, machines et bois. Des missionnaires aux abeilles en passant par le coopérativisme. Journées d’études « La mission des machines : techniques, travail et missions dans les basses terres sud-américaines », Bologne (9-10 octobre 2019).
  • PRECI A., 2019. Une Honda 125 pour retourner le monde. La nature au prisme de la moto chez les Wichis du Pilcomayo (Argentine). Colloque Machines, genre et natures : anthropologie des territoires extractifs », Paris (15-17 octobre 2019).

Communications nationales sans actes

  • PRECI A., 2016. Produire son territoire. Territorialités en dispute dans le Chaco argentin. Doctoriales de l’UMR Prodig, Paris (08/11/2016).
  • PRECI A., GAUTREAU P., TALLET B., 2018. Sortis du bois. Les nouvelles visibilités démographiques des amérindiens du Nord de l’Argentine. Colloque « Espace Sociétés Populations…en mouvement » de la revue EPS, Lille (28-29 mars 2018).
  • PRECI A., 2019. L’Argentine depuis ses marges. La place de Chaco et Patagonie dans le projet de construction de l’État. Journées d’études « L’État et son territoire. Construction, déconstruction, reconstruction », Cergy-Pontoise (15/02/2019).
  • PRECI A., 2019. La violence cartographique. Pour une géohistoire de la relation entre l’État et les peuples indigènes en Argentine. DoctorIheales « Les Amériques, une fenêtre sur le monde », Paris, IHEAL-CREDA (8-9 janvier 2019).
  • PRECI A., 2019. Bosques nativos y comunidad. La Banque mondiale aux prises avec les communautés indigènes et créoles du Nord de l’Argentine. Journées d’études « (Re)configurations des mondes ruraux, paysans et indigènes en Amérique latine », Paris, EHESS-CERMA (16-17 mai 2018).
  • PRECI A., 2019. Le bassin-versant du fleuve Pilcomayo. Des inondations prévisibles, un futur incertain. Journées d’études de l’AGF, « Penser les espaces du futur à travers la crise en Amérique latine. Imaginaires et prospectives », Paris (25-05-2019).
  • PRECI A., 2019. « Les Argentins descendent des bateaux » ou comment construire une nation par les cartes. Journée d’études de l’Institut d’Histoire du Temps Présent, « Mémoire et histoire en Amérique latine, Espagne et Portugal. Du contemporain au temps présent », Paris (19-06-2019).