PRODIG - Pôle de Recherche pour l'Organisation et la Diffusion de l'Information Géographique

Marie PIGEOLET
Doctorante
Campus Condorcet
Bâtiment Recherche Sud
5, cours des Humanités
93 322 Aubervilliers Cedex

pigeolet.marie@gmail.com
Mots-clés thématiques
Gestion des risques
Gestion de crise
Territorialité
Religion
Gouvernance
Urbain

Mots-clés géographiques
Lima
Pérou


Thèmes de recherche

Risques, vulnérabilités et gestion des territoires
Action de valorisation et de diffusion de l’information géographique et urbaine

Thèse


Penser la gestion de crise et sa préparation en milieu urbain : le rôle des savoirs informels. Comparaison internationale

  • Année d’inscription : 2016
  • Année de soutenance : 2022
  • Etablissement d’inscription : Paris I ; Panthéon-Sorbonne
  • Directeur de thèse : SIERRA Alexis
  • Co-Direction : MESCHINET DE RICHEMOND Nancy

Au Pérou, l’intervention des organisations religieuses et confessionnelles pour la gestion des catastrophes est notable. Elle s’inscrit dans un système institutionnalisé qui n’a cependant de cesse d’être réformé à l’épreuve des divers événements qui perturbent le pays. Les difficultés éprouvées par le gouvernement central pour élaborer une stratégie efficace de gestion des risques et des crises questionnent à la fois son leadership et les principaux fondements conceptuels qui structurent cette stratégie. À partir du retour d’expérience de la catastrophe du Niño Costero de 2017 et des enquêtes de terrain menées auprès des divers acteurs de l’intervention entre 2017 et 2019, cette thèse ambitionne d’aborder la place occupée par les acteurs religieux dans les rapports de force en jeux au moment de la gestion de crise. Elle cherche à comprendre les dynamiques sociales, politiques et spatiales qui orientent la gestion de crise, et particulièrement les dynamiques issues des organisations religieuses, en tant qu’acteurs non gouvernementaux et qui répondent de modalités d’actions propres. La situation de l’agglomération de Lima-Callao, à la fois espace à risque et siège des principales organisations confessionnelles, ainsi que des principales instances de pouvoir, permet de saisir l’enjeu que représente l’analyse des dimensions spatiales et territoriales des interventions d’acteurs pour la gestion de crise. Cette recherche s’inscrit dans une démarche transdisciplinaire et propose, à travers le prisme de la géographie de l’action, une lecture territoriale d’un modèle stratégique construit autour de notions clés que sont la gouvernance et la résilience.