Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


THEME 3 : Géographie politique des ressources

Thème 3 - Géographie politique des ressources

Les chercheurs situent leur approche à l’intersection d’une géographie des pouvoirs et de disciplines étudiant l’environnement en tant que construction sociale et politique. La notion de ressource, considérée comme produit des relations politiques établies entre les acteurs d’une part, et entre les acteurs et le monde matériel d’autre part (Zimmermann, 1933 ; Raffestin, 1980 ), permet d’analyser la relation entre développement et environnement. Le contexte mondial est caractérisé par des tensions et des (...)

Lire la suite

Thème 3.1 Représentations et construction des ressources

Nos recherches se focalisent sur les modes de transmission des connaissances sur l’environnement, un des déterminants essentiels du développement. L’évolution du rapport des sociétés à leurs ressources est analysée dans le cadre de systèmes territorialisés de valeurs, de représentations et de pratiques, elles-mêmes fonction de rapports de pouvoir. Par un suivi des constructions des savoirs et normes sur l’environnement, le rôle des représentations sociales et scientifiques (Jasanoff, 2004) . dans (...)

Lire la suite

Thème 3.2 Géopolitique des ressources du local au global

Nos recherches actualiseront les lectures désormais classiques de la manière dont l’accès aux ressources exprime les relations de pouvoir, au niveau des États et des grandes entreprises, constituant à la fois un reflet et une matrice des inégalités du développement (Gottmann, 1952 ; Klare, 2002 ). Elles prendront en compte l’influence du contexte du début du XXIe siècle, marqué par l’émergence de nouveaux pôles de l’économie-monde et par celle d’acteurs transnationaux – ONG, entreprises, mouvements sociaux (...)

Lire la suite

Thème 3.3 Régulation environnementale et patrimonialisation des ressources

Il s’agit ici d’interpréter les mécanismes de régulation dans la gestion des ressources, en s’attachant à leur inscription spatiale et à leurs implications territoriales. Au début du XXIe siècle, les impasses économiques et écologiques de la mondialisation néolibérale légitiment un renouveau des régulations concernant les ressources. Il s’agit d’analyser la diffusion de grands modèles de régulation, utilisant leurs échecs et succès comme clé de lecture des trajectoires de développement, comme à Timor (Redon, (...)

Lire la suite