Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


TAO Xiaofan

Docteure de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Courriel

Tél. : +33 (0) 698721045

Mots-clés thématiques

  • Métropolisation
  • Région urbaine
  • Politique territoriale
  • Aménagement urbain
  • Disparité régionale
  • Péri-urbanisation

Mots-clés géographiques

  • Shanghai
  • Bassin du Yangzi
  • Chine
  • Asie orientale

Thèmes de recherche

Thèse

« Du fleuve à la région ? Les recompositions spatiales de l’urbain et les politiques d’aménagement d’un grand bassin hydrographique »

- Année d’inscription : 2006
- Année de soutenance : 2012
- Etablissement d’inscription : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
- Directeur de thèse : SANJUAN Thierry

Premier grand fleuve de Chine, le Yangzi s’étend d’ouest en est sur 6 300 km, drainant un bassin hydrographique de 1,8 million de kilomètres carrés et concentrant plus de 400 millions d’habitants. Ce bassin illustre les disparités régionales des « Trois Chine », où le niveau de développement gagne le territoire graduellement depuis les régions littorales vers les régions intérieures. Face au défi de la recomposition territoriale, l’État chinois et les acteurs de l’aménagement du territoire s’efforcent de conférer au Yangzi la fonction fondamentale d’équilibrer un territoire fragmenté, à travers la diffusion du développement des régions deltaïques vers les régions intérieures, et ce, afin de renforcer le pouvoir central et l’unité du pays. Cette fonction dite de « fleuve-région » permettra-t-elle que le Yangzi devienne un vecteur transversal capable d’absorber les disparités économiques régionales et de rendre plus cohérent l’ensemble du bassin ? En privilégiant une analyse régionale, ce travail interroge le rôle des acteurs de l’aménagement du territoire en Chine, à travers les recompositions spatiales du bassin du Yangzi et ses caractéristiques politico-socio-économiques : travaux hydrauliques, édification des régions urbaines, recomposition industrielle et développement du réseau de transport.

Mots clés : analyse régionale, disparités économiques, politiques d’aménagement du territoire, région urbaine, Yangzi, Shanghai, Chine.

Abstract : The Yangtze River, the largest river of China, flows over 6 300 km from west to east, extending a drainage basin of 1,8 million square kilometers and concentrating more than 400 million people. The Yangtze basin stands as a good example of the « Three China » regional disparities, which means the level of development gradually rising and stretching out from the coastal regions to the inland regions. Facing with a challenge of territorial development, the Chinese State and the actors of spatial planning endeavor to confer to the Yangtze River the central function of giving balance to a fragmented territory, through the extension development from the delta regions to the inland regions, in order to strengthen central government power and the State unity. Will that “river-region” function ensure Yangtze River to become a transversal vector able to absorb regional economic disparities and to make a coherent basin ? Focused on regional analysis, this piece of research intends to analyze the impact of the actors of spatial planning in China through the study of the regional planning of the Yangtze basin and its political, social and economic characteristics : hydraulic engineering works, urban region growth, industrial restructuring and development of the transportation network.

Key words : regional analysis, economic disparities, spatial planning policies, urban region Yangtze River, Shanghai, China.

Participation aux programmes de recherche de l’UMR

  • ANR PERISUD (2009-2012) : dynamiques territoriales à la périphérie des métropoles des « Suds », programme coordonné par Jean-Louis Chaléard, appel d’offre en sciences humaines et sociales sur « les Suds, aujourd’hui » (PRODIG- LADYSS- IRD).
  • « La rue en Chine : les recompositions de la riveraineté » (2006-2008) : programme coordonnée par Thierry Sanjuan, Zhou Jian et Antoine Brès (UMR 8586 PRODIG, Collège d’architecture et d’urbanisme de l’Université Tongji à Shanghai et Magistère d’aménagement et d’urbanisme de l’Université Paris 1).

Responsabilité éditoriale

  • section Chine sur le site Répertoire mondial des géographes depuis 2008.

Collaboration et liens extérieurs

  • Université Normale de la Chine de l’Est.

Travaux disponibles et communications internationales
- Mémoire de Master 2 : Réflexion sur les termes urbains chinois – à travers une étude des villes dans leurs espaces relationnels.

- TAO Xiaofan, 2009, « Le Yangzi, du fleuve à la région : idéologies, discours et acteurs », Conférence internationale 25èmes Journées Scientifiques ATM 2009 ATTRACTIVITÉ, GOUVERNANCE ET DÉVELOPPEMENT, organisé par CREA (Université du Luxembourg), Association Tiers-Monde BETA, CNRS Nancy 2, Luxembourg, 3, 4 et 5 juin 2009.