Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


LASSEUR Maud

Docteur Université Paris 1. Agrégée de géographie

ATER à l’Université Jean Moulin Lyon 3

Laboratoire de géographie PRODIG

2, rue Valette F-75005 Paris France

Courriel

Mots-clés thématiques

  • Acteurs religieux
  • Articulations local/global
  • Conflits territoriaux
  • Identité

Mots-clés géographiques

  • Cameroun
  • Afrique soudano-guinéenne

Thèmes de recherche

  • Dimension territoriale des compétitions et conflits inter-religieux
  • Idéologies spatiales missionnaires
  • Acteurs religieux et développement

Thèse

Religions et territoires au Cameroun. Les dimensions spatiales du pluralisme confessionnel

- Année d’inscription : 2002
- Année de soutenance : 2008
- Etablissement d’inscription : Université Paris 1
- Directeur de thèse : Roland POURTIER
- Jury de thèse : Elisabeth Dorier-Apprill (Université Aix-Marseille 1), Philippe Gervais-Lambony (Université Paris Ouest), René Otayek (CNRS), Roland Pourtier (Université Paris 1), Christian Seignobos (IRD).

Résumé

Depuis les années 1990, le Cameroun connaît une ample remise en mouvement de sa scène religieuse, qui se manifeste notamment par l’expansion des courants pentecôtistes-charismatiques et du réformisme islamique. Cette dynamique contribue au brouillage des identités ethno-cultuelles régionales, telles qu’elles s’étaient construites au cours des précédents siècles missionnaires, et à la remise en cause de l’équation “une ethnie, un territoire, une confession”. Si cet éclatement des “frontières” interreligieuses traduit de plus larges recompositions sociales et spatiales (urbanisation, migrations...), il s’exprime localement par des compétitions, des tensions voire des conflits interconfessionnels qui débouchent sur diverses formes de remodelages territoriaux : construction d’espaces multi-confessionnels mais aussi logiques de séparation ou d’exclusion des minorités cultuelles. A travers l’exemple du Cameroun, cette thèse entend montrer que la diffusion de courants religieux prosélytes, dans le contexte d’un moindre contrôle de l’Etat, donne lieu à des formes changeantes de territorialisation, en fonction du jeu des acteurs locaux. En même temps, la faible instrumentalisation politique du facteur religieux par l’Etat permet au pluralisme confessionnel de se renouveler d’une manière relativement paisible, à la différence de ce que l’on observe, par exemple, chez le voisin nigérian.

Equipes et programmes de recherche

  • Programme ANR NARPPAS (Nouveaux Acteurs Religieux et Production du Politique en Afrique Subsaharienne), CEAN, Sciences Po Bordeaux
  • GRAPS (Groupe de Recherches Administratives, Politiques et Sociales), Université de Yaoundé 2.

Activités de diffusion scientifique

  • Membre de l’Association des Chercheurs de Politique Africaine (ACPA)
  • Membre du comité de rédaction de L’Information géographique.

Principales publications

Articles dans des revues à comité de lecture

  • Avec Cédric MAYRARGUE, « Le religieux dans la pluralisation contemporaine. Eclatement et concurrence », Introduction au Dossier : Pluralisation religieuse en Afrique, Politique Africaine, n°123, 2011, pp. 5-25.
  • « Islam et christianisme en mouvement : mobilités géographiques et changement religieux au Cameroun », Espace, Populations, Sociétés, 2010. 2-3, pp. 179-191.
  • « Revanche du religieux : les nouveaux espaces de Dieu », Bulletin de l’Association des Géographes Français, 1960-2010 : 50 ans d’indépendances africaines, 2010-1, pp. 119-130.
  • « Cameroun : les nouveaux territoires de Dieu », Afrique Contemporaine, 2005-3, n° 215, pp. 93-116.
  • « La laïcité existe-t-elle au Cameroun ? », Enjeux. Bulletin d’Analyses Géopolitiques pour l’Afrique Centrale, 2004, n°21, pp. 33-35.

Ouvrages en collaboration et chapitres d’ouvrages collectifs

  • « Nordistes musulmans et sudistes chrétiens s’affrontent dans les Etats africains », in COURADE.G. dir., L’Afrique des idées reçues, Paris, Belin, 2006, pp. 158-165.
  • « Religions », in SEIGNOBOS C. dir., Atlas du Cameroun, Paris, Les Éditions Jeune Afrique, 2006, pp..80-81.
  • BONNEMAISON J., Ed. BLANC-PAMARD C., LASSEUR M., THIBAULT C., Culture and space. Conceiving a new cultural geography, London-New York, I.B. TAURIS, 2005, 154 p.
  • BONNEMAISON J., établi par LASSEUR M. et THIBAULT C., La géographie culturelle, Paris, Editions du CTHS, 2000, 152 p.

Ouvrage personnel

  • La francophonie au Vanuatu. Géographie d’un choc culturel, Paris, PRODIG, Grafigéo. Collection Mémoires et documents de l’UMR PRODIG, n°1, 1997 (réédition en 2000), 134 p.

Communications orales : colloques

  • « Revanche du religieux : les nouveaux espaces de Dieu », Colloque 1960-2010 : 50 ans d’indépendances africaines, 9 janvier 2010, Association des Géographes Français, Institut de Géographie, Paris.
  • « La fracture entre « pays d’islam » et « terre chrétienne » : figure d’instabilité ou trompe-l’œil ? », Colloque international Stabilités et instabilités en Afrique centrale : logiques et dynamiques d’une configuration régionale complexe, 17-19 Novembre 2009, FPAE, Yaoundé.
  • « Le territoire à l’articulation du religieux et du politique en Afrique. Le cas du Cameroun », Journées d’études du CEAN Saisir les articulations contemporaines du religieux et du politique en Afrique : objets d’étude, outils méthodologiques et cadres d’analyse, 15-16 Novembre 2007, IEP de Bordeaux.

Communications orales : séminaires, conférences, café géo

  • « L’imaginaire géographique des fondamentalistes religieux » avec Bertrand Lemartinel, Cafés Géo de Montpellier, 17 janvier 2012.
  • « Le pluralisme religieux au Cameroun. Une approche par le territoire », Société des Africanistes, Musée du Quai Branly, Paris, 17 février 2011.
  • « Représentations et pratiques territoriales des nouveaux acteurs religieux au Cameroun », Séminaire Figures et débats intellectuels de l’islam subsaharien, Centre d’Etudes Africaines, EHESS, Paris, 12 janvier 2010.
  • Journées d’études Nouvelles dynamiques sociales et politiques du religieux en Afrique subsaharienne, CEAN, IEP de Bordeaux, 28-29 mai 2009.
  • « Islam et christianisme au Cameroun : une approche géographique du fait religieux », Séminaire de recherche de la FPAE, Yaoundé, 12 octobre 2006.
  • « L’apport de la géographie à l’étude des faits religieux », Séminaire du « Cercle Philo-Socio » de l’Université de Yaoundé 1, 10 novembre 2005.
  • « L’islam au Cameroun », Conférence à l’Ambassade de Belgique au Cameroun, Yaoundé, 24 juin 2004.
  • « L’élaboration d’une problématique de recherche en sciences sociales : la géographie des religions au Cameroun », Séminaire méthodologique du GRAPS, Université de Yaoundé 2, 28 octobre 2003.