Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


MAGRIN Géraud

Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Directeur de l’UMR PRODIG
Laboratoire de géographie PRODIG

2, rue Valette

F - 75 005 Paris

Tél. professionnel : 01 44 07 75 68

Courriel : geraud.magrin@univ-paris1.fr

Mots-clés thématiques

  • Développement
  • Géographie politique
  • Gouvernance des ressources naturelles
  • Activités extractives
  • Energie
  • Politiques territoriales

Mots-clés géographiques

  • Afrique sub-saharienne
  • Afrique de l’Ouest
  • Afrique centrale
  • Tchad
  • Sénégal
  • Lac Tchad

Thème de recherche

Activités de recherche

  • Relations entre activités extractives (exploitation pétrolière et minière) et territoires (environnement, dynamiques territoriales, développement, géopolitique)
  • Relations entre dynamiques environnementales, économiques et politiques autour du lac Tchad
  • Villes et transformations rurales (approvisionnements, fronts urbains, logiques d’acteurs, articulations institutionnelles) en Afrique
  • Dimensions territoriales des politiques publiques en Afrique (décentralisation, aménagement du territoire et des bassins fluviaux, gestion des ressources naturelles, politiques agricoles)
  • Transition énergétique dans les Suds

Reconnaissances scientifiques

  • Habilité à diriger des recherches (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ; affilié à l’Ecole doctorale de géographie de Paris
  • Prix Albert Bernard de l’Académie des sciences d’Outre Mer 2001 pour l’ouvrage Le sud du Tchad en mutation. Des champs de coton aux sirènes de l’or noir, Paris, Sépia-Cirad, 427p.

Directions de programmes de recherche

  • Mars-Septembre 2017. Co-coordonnateur (avec Marc-Antoine Pérouse de Montclos, IRD), de l’étude : « Etude de référence sur la région du lac Tchad » (AFD).
  • 2012-2014 : Co-président de l’expertise collégiale « Les enjeux du développement durable autour du lac Tchad », CBLT, AIRD, FFEM.
  • 2010-2011 : Coordonnateur (avec Geert van Vliet) de l’étude : « La régulation environnementale de la CNPC au Tchad », un projet de recherche en partenariat Cirad / UIBE (Pékin) / Gramptc (Ndjaména), financement AFD.
  • 2008-2010 : Coordonnateur Nord du projet Corus n°6167-2 : « Croissance urbaine et dynamiques agricoles autour des villes de N’Djamena et de Moundou au Tchad ». Cirad, Université de N’Djaména, Itrad, LRVZ (financement MAE France).

Participations à des programmes de recherche

  • 2018-2021. Coordination de la participation de l’équipe Prodig au projet ANR Hybridelec – Formes émergentes d’hybridations électriques dans les villes des Suds, porté par Eric Verdeil (Sciences Po) et Sylvy Jaglin (université Marne la Vallée, Latts).
  • 2014-2017. Participation au projet ReMinER (Les ressources minérales pour l’énergie renouvelable). Projet fédérateur CNRS 2014. Défi Transition énergétique : ressources, société, environnement ENRS. G. Magrin est coordonnateur de l’équipe Prodig (Approche géographique et géopolitique).
  • 2013-2015. Participation au projet ANR Perimarge - Périphéries, marges. Interpréter les relations aux centres dans la mondialisation, du programme ANR « Métamorphose des sociétés. Inégalité, inégalités ». Partenariat UMR Prodig / Cirad. G. Magrin est responsable du terrain Tchad.
  • 2012-2015 : participation au projet européen RurbanAfrica : Connections between rural areas and cities in Sub-Saharan Africa (Ghana Cameroun Tanzanie Rwanda), porté par l’université de Copenhague, dans le cadre d’une équipe française (université de Toulouse 2, université de Bordeaux, Clermont Ferrand, UMR Prodig).
  • Avril 2009 : Responsable du volet socio-économie de l’Etude d’impact environnementale du projet pétrolier Rônier (CNPC-IC, Tchad), pour le cabinet ISM-Consult (financement CNPC).
  • 2007-2009 : Responsable de l’axe « développement territorial » au sein de l’ATP Icare, « Impact de l’internationalisation du commerce des produits animaux sur le développement territorial des régions d’élevage en Afrique sèche » (Cirad / Prodig / UGB, etc.)
  • Février 2008 - février 2009 : membre du Panel scientifique indépendant sur les activités pétrolières et gazières en Mauritanie (UICN / gouvernement mauritanien). Expert en charge des questions de l’utilisation de la rente pétrolière, du développement régional et du renforcement des capacités (financement AFD / Fiba / Mava / PRCM / coopération néerlandaise / Mauritanie).

Responsabilités administratives et scientifiques

  • Directeur de l’UMR Prodig (2019-2023)
  • Président de la commission Développements et TropicalitésEspaces tropicaux du CNFG depuis mars 2016.
  • Membre du Conseil scientifique du GIS Afrique depuis octobre 2013.
  • Membre du comité de rédaction de la revue en ligne EchoGéo (depuis 2007) ; responsable de la rubrique « Sur le Vif » (depuis janvier 2011), avec Marie Redon
  • Membre du comité pédagogique du master GAED (Apprendre à gérer les impacts des activités extractives), USTM Nouakchott, UGB Saint Louis, UICN, Cirad, depuis décembre 2012.
  • Président du Conseil scientifique du projet FSP GELT (Grands écosystèmes lacustres tchadiens) financé par le ministère français des Affaires étrangères (2013-2016).
  • Membre du Conseil de direction du Gemdev (2012-2016).
  • Co-organisateur (avec B. Thibaud) et membre du comité scientifique du colloque « L’Anthropocène sous les tropiques », MSH Paris Nord, 14-15 mai 2018.
  • Membre du comité scientifique des Rencontres des JCEA (Jeunes chercheurs en Etudes africaines), Marseille, Les Afriques en débat, 9-12 juillet 2018.
  • Membre du comité scientifique du colloque Megatchad « Les insécurités dans le bassin du lac Tchad », Nice, 15-17 juin 2017
  • Co-organisateur (avec C. Fournet-Guérin) de la journée de l’AGF du 2 décembre 2017. « L’Afrique du Sahel et du Sahara à la Méditerranée », Paris, Institut de géographie.
  • Membre du comité scientifique du colloque « Nouveaux flux, nouvelles relations entre les lieux : les espaces périphériques dans la mondialisation », Paris, UMR Prodig, 21-23 novembre 2016
  • Membre du comité scientifique du colloque L’accès à l’eau en Afrique : vers de nouveaux paradigmes ? Vulnérabilité, Exclusion, Résiliences et Nouvelles Solidarités, Nanterre, UMR Lavue, juillet 2016
  • Membre du comité scientifique de la JIG 2016 (Journée des jeunes chercheurs de l’Institut de géographie), Le territoire face aux réseaux, 21 mars 2016
  • Membre du Conseil scientifique des 6e Rencontres des chercheurs européens travaillant sur l’Afrique (ECAS-6), Mobilisations collectives en Afrique. Contestations, résistances et révoltes, Paris, 8-10 juillet 2015
  • Membre du comité scientifique du colloque Relations villes campagnes. Regards croisés Nords / Suds, Labex Dynamite, Paris, juin 2015
  • Membre du Comité scientifique des 3e Rencontres des études africaines en France, Bordeaux, 30 juin-2 juillet 2014
  • Membre du comité scientifique du colloque Megatchad « Les échanges et les communications dans le bassin du lac Tchad », Naples, septembre 2012
  • Membre du comité scientifique du Système national de la recherche agronomique (SNRA) du Tchad (2006-2010)
  • Enseignant chercheur associé de l’Université Gaston Berger de Saint Louis (section de géographie) depuis 2008
  • Membre fondateur et co-animateur du réseau Narma (Network for Applied Research on oil, gas and Mining activities), avec Geert van Vliet (Cirad), 120 membres (Europe, Amérique latine, Afrique, Océanie, Chine), depuis 2005
  • Chercheur associé du Pôle régional de recherche appliquée pour le développement des savanes d’Afrique centrale depuis 2001

Enseignements en masters et écoles doctorales

  • Coordination et enseignement dans le MOOC Ressources naturelles et développement des territoires en Afrique (2017, 2019). FUN MOOC / université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en partenariat avec l’UGB de Saint Louis et l’Université de Paris Nanterre.
  • Responsable de la Filière Pro du Master DynPed (Dynamique des pays émergents et en développement) depuis 2016-2017.
  • Depuis septembre 2014, enseignements dans le master 2 recherche Pays Emergents et en Développement (Paris 1 / Paris 7 / APT) : enseignement général : Méthodologie et pratiques du développement (avec Marianne Morange) ; séminaire : Pouvoirs et logiques territoriales (avec Pierre Gautreau, Rémi de Bercegol et Raphaëlle Chevrillon-Guibert) ; option Afrique sub-saharienne (avec Marie Morelle)
  • Depuis septembre 2014, enseignement « Géopolitique du développement », master 2 professionnel Géopolitique (Paris 1 / ENS). Avec Alexis Sierra (2018-2019).
  • Depuis septembre 2014, module d’approfondissement « Les mots du développement » (Modalités et inégalités du développement de 2014 à 2016) (avec Thierry Sanjuan et Cécile Faliès), master 1, université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Depuis mars 2014, module introductif (UE 500) du master Gaed (Apprendre à gérer les impacts des activités extractives), Nouakchott, USTM / UGB Saint Louis / UICN / Cirad
  • 2010-2014 : Coordination et enseignement du module « Pouvoirs et logiques territoriales », M2 recherche Pays Émergents et en Développement (PED), université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (12h)
  • 2008-2017 : Conception et enseignement : « Activités extractives et développement » (en binôme avec Geert van Vliet), master 2 « Économie et développement international », spécialité « Développement durable dans les pays en développement et en transition », Cerdi, université d’Auvergne (18h)
  • 2005-2014 : Conception et enseignement (en binôme avec Denis Gautier puis Jérémy Bourgoin) : module « Aménagement rural et décentralisation », DEA puis M2 de géographie « Aménagement, environnement et développement », UGB Saint Louis (30h)

Directions de thèses et d’habilitations à diriger des recherches en cours

  • Direction de la thèse de Jeanne-Solène Rey-Coquais. « Régulation environnementale du secteur minier cuprifère au Chili et au Pérou, : une analyse géographique des normes environnementales en territoires andins » ; université Paris 1 (co-direction : P. Gautreau). Début en 2017. Soutenance attendue : 2021.
  • Direction de la thèse d’Edith Sawadogo. « Discours, pratiques et dynamique environnementale autour de l’orpaillage dans le Sud-ouest du Burkina Faso », co-tutelle université Paris 1 / université de Ouagadougou 1, début 2017. Soutenance attendue 2021.
  • Direction de la thèse de Florence Poulain. « Pêche continentale, changement climatique et sociétés en Afrique centrale », université Paris 1/Cirad/FAO. Début en 2017. Soutenance attendue en 2021.
  • Direction de la thèse de Tongnoma Zongo, « Orpaillage et dynamiques territoriales dans la province du Sanmatenga « le pays de l’or » au Burkina Faso », co-tutelle université Paris 1 / université de Ouagadougou 1, début en 2016, soutenance attendue en 2019.
  • Direction de la thèse d’Audrey Sérandour. « Le triangle du lithium à l’heure globale. Espaces de marge et intégration territoriale », université Paris 1 (co-encadrement : Laetitia Perrier-Bruslé) ; début en 2016 ; soutenance attendue en 2019.
  • Direction de la thèse de Moustapha Diop. « Touba au-delà de la ville religieuse, périurbanisation et dynamiques de production d’une métropole en territoire mouride ». université Paris 1. Début en 2015, soutenance attendue en 2019.
  • Direction de la thèse de Syahaneem Mohamad Zainalabidin, « Malaysia Rural Area : Economic Development, Territorial Disparities and Future Challenges », université Paris 1 (co-encadrement M. Djama, Cirad/UPM) début en 2014, soutenance attendue en 2019.

Directions de thèses et d’habilitations à diriger des recherches soutenues

  • Direction de la thèse de Ronan Mugelé « La Grande Muraille Verte : géographie d’une utopie environnementale au Sahel », université Paris 1 (2013-2018)
  • Direction de la thèse de Julie Betabelet Wouloungou, « Ressources, territoires et conflits : élevage bovin et exploitation minière dans l’Ouest centrafricain », université Paris 1 (2013-2018)