Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


HDR Bernard TALLET - novembre 2007

Á l’arrière des fronts pionniers. Recompositions territoriales dans l’Ouest du Burkina Faso et le Sud du Veracruz (Mexique).

- Membres du jury :

  • Chantal BLANC-PAMARD, directeur de recherches au CNRS
  • Jean Louis CHALEARD, professeur à l’université de Paris 1
  • Noëlle DEMYK, professeur émérite à l’université de Paris7
  • Michel LESOURD, professeur à l’université de Rouen
  • André QUESNEL, directeur de recherches à l’IRD
  • Hervé RAKOTO, professeur à l’université de Poitiers

- La soutenance a lieu le mardi 20 novembre 2007 à partir de 14 heures Salle Duroselle, galerie Jean Baptiste Dumas (entrée de la Sorbonne par le n°1 rue Victor Cousin).

Le volume 3 qui donne le titre général au dossier de HDR est consacré à une comparaison entre les deux terrains principaux de recherche : la région ouest du Burkina Faso et le sud de l’Etat de Veracruz au Mexique. Alors que l’intérêt géographique est souvent centré sur les mutations spatiales liées à la phase active et initiale du front pionnier, l’analyse porte sur les évolutions qui accompagnent la maturation du front pionnier. Deux régions ayant connu un mouvement de colonisation agricole dans la seconde moitié du XXe siècle sont étudiées à l’occasion du renouvellement générationnel. La zone cotonnière de l’Ouest du Burkina Faso et la zone d’élevage du Sud du Veracruz sont prises comme exemples des recompositions à l’œuvre quand la phase pionnière s’installe dans la durée. Ces transformations sont étudiées selon deux angles d’approche principaux : l’évolution des systèmes de production et celle des mécanismes fonciers, comme signe du changement dans la gestion des ressources naturelles. Les adaptations successives conduisent à une perte progressive de l’originalité des zones pionnières qui se fondent dans des espaces ruraux plus vastes.