Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


JOLIVET Violaine

Docteure

Professeure adjointe à l’Université de Montréal, Département de Géographie

Chercheure associée à l’UMR PRODIG

520, chemin de la Côte-Ste-Catherine

Montréal (Qc), H2V 2B8, CANADA

Tél. professionnel : (001) 514-343-6111 (poste #50181)

Courriel : violaine.jolivet@umontreal.ca

Mots-clés thématiques

  • Amériques,
  • Mobilités,
  • études urbaines,
  • Géographie politique,
  • Miami,
  • Cuba,
  • Relation,
  • Caraïbes,

Thèmes de recherche

Thèse

Miami la cubaine ? Pouvoir et circulation dans une ville carrefour entre les Amériques.

- année de soutenance : 2010
- Université Paris 1
- Directeur de thèse : J.L CHALEARD
- Co-Direction : J.M THEODAT

Soutenue le 8 octobre 2010. Mention très honorable avec les félicitations du jury

Ce doctorat en géographie interroge les processus de construction d’une métropole du sud des États-Unis - Miami et plus largement le comté de Miami-Dade - à travers le prisme de la relation spécifique qu’elle entretient avec une population d’immigrants qui revendique sa marque de fabrique sur la ville et a résolument tourné la cité vers le Sud du continent. Les Cubains de Miami ont majoritairement quitté l’île après la victoire de la révolution castriste (1959) et composent aujourd’hui une part très importante de l’élite dirigeante de la cité. Ils représentent par ailleurs un tiers de ses habitants et restent la population hispanique la plus nombreuse du comté de Miami-Dade. Thèse sur la ville et l’urbain, à l’articulation entre la géographie politique et une géographie sociale, cette thèse traite des relations entre l’espace et les sociétés à différentes échelles. La concentration de la migration dans cette ville récente qui surplombe le bassin caraïbe est le terreau de la puissance acquise par les Cubano-américains de Miami : ils ont pu et su développer de nouveaux réseaux économiques avec l’ensemble de l’Amérique et ouvrir résolument la ville aux investissements venus du Sud. Miami, en plus d’une ville touristique importante, est aujourd’hui devenue un carrefour pour les échanges intercontinentaux et occupe une place de choix dans la hiérarchie des villes à l’échelle du globe. Elle a réussi à valoriser sa position stratégique, à l’heure de la mondialisation, pour devenir un véritable hub américain attirant les flux d’hommes et de capitaux.

Le fil conducteur de ce travail a été la mise en évidence des logiques spatiales et relationnelles qui ont créé l’exception cubaine à Miami et ont permis à cette population de « gagner » et de dominer la ville numériquement, politiquement et dans une certaine mesure culturellement. Il s’est agi d’interroger à travers les notions de pouvoir et de circulation cette relation entre une ville étatsunienne et un groupe d’immigrants cubains afin d’analyser ce qu’ils en ont fait ? La réflexion sur les cadres du pouvoir centre l’analyse sur toutes les relations qui façonnent ce carrefour urbain entre les Amériques. Miami la cubaine est analysée à travers les notions d’appropriation spatiale et de gouvernementalité. La force de l’idéologie et des formations discursives, toutes deux constitutives des forces dominantes et des cadres du pouvoir, a été interrogée notamment à travers le processus de territorialisation. La capacité à gouverner acquise par les Cubains à Miami doit s’appréhender au sein d’un rapport à la circulation spécifique, qui fonde l’exception cubano-américaine sur le sol étatsunien. Il en découle des mécanismes d’appropriation et de domination sur ce nouvel espace d’ancrage, mais également des logiques relationnelles, qui au sein de ce carrefour entre Nord et Sud, mettent en évidence des processus de créolisation en cours.

Responsabilités scientifiques

  • 2012- Membre de comité de rédaction des Cahiers des Amériques Latines
  • 2010 Coordination du dossier « Cuba » pour le numéro 12 de la revue Echogéo
  • Co-Organisatrice du colloque international : Cuba aujourd’hui, les paradoxes de cinquante ans de Révolution (Ceri-Sc Po , IDA, IHEAL, Opalc, Paris III, PRODIG) 23 et 24 octobre 2008

Collaboration et liens extérieurs

  • Bourse Fulbright de Post-doctorat City University of New York (CUNY), invitation du professeur J. Mollenkopf au sein du Center for Urban Research
  • Chercheuse associée (2008) au sein du laboratoire du Pr Alex Stepick : Inmigration and Ethnicity Institut, Florida International University FIU (Miami, Florida)

Articles dans des revues nationales et internationales

  • FELDMAN M., JOLIVET V., 2014, “Back to Little Havana : Controlling Gentrification in the Heart of Cuban Miami” in International Journal of Urban & Regional Research vol.38 (4) pp.1266- 1285
  • JOLIVET V., 2012, « Miami ville-modèle de quelle Amérique ? Déconstruire l’idée d’une Miami paradigmatique » in Géographies Économie Société, n° 14, pp. 127-146
  • GEOFFRAY M.L, JOLIVET V, 2010, « Sans transition… » Introduction du dossier Cuba in Echogeo n°12
  • JOLIVET V, 2010, « Les Haïtiens de Santo Domingo, une masse invisible ? » in Bulletin de l’association des géographes français, n°3.
  • JOLIVET V, 2009. Trayectorias Cubanas en Miami, Nueva Revista de Estudios Sociales Comparativos, Bogotá, Colombie
  • JOLIVET V, 2007. « La notion de trajectoire en géographie, une clé pour analyser les mobilités ? » in EchoGeo, Numéro 2.

Communications internationales sans actes

  • JOLIVET V., 2014, "Interférences langagières et créolisation sonores : bienvenidos a Miami", Congrès du CALACS, Environnements, Sociétés et imaginaires : les Amériques en mouvance, 16-18 mai 2014, Université Laval, Québec
  • JOLIVET V., Le GALL J., 2014, Avec Julie Le Gall (ENS Lyon) "Terrains au féminin, Tactiques et contournements pour (dé)partager son espace de recherche en terrains latins" Colloque International ESO, 9-11 avril 2014, Rennes, L’espace en partage : approche interdisciplinaire de la dimension spatiale des rapports sociaux
  • JOLIVET V., 2013, “Suburbs in the Cuban-Americans political chessboard : insights from New Jersey” A Suburban Revolution ? York University, September 27th 2013, Toronto, ON
  • JOLIVET V., 2013, avec M. FELDMAN (F.I.U) “Pastoral Power and Neighborhood Politics : How Cuban-Americans Govern Little Havana” Session Global Urbanization and Local Politics in an Age of Austerity Sponsored by the AAG Urban Geography Specialty Group, Association of American Geographers (AAG) Annual Meeting April 9-13 2013, Los Angeles.
  • JOLIVET V., 2013, with M. FELDMAN (F.I.U) “Eyes on Little Havana : Security, control and surveillance in the heart of the Hispanic Miami” Session : Surveillance, Control and Security in Latin America Association of American Geographers (AAG) Annual Meeting April 9-13 2013, Los Angeles
  • JOLIVET V., 2013, « Musique et territoire, réflexions sur la ritournelle (Deleuze) et la créolisation (Glissant) », Le séminaire international CÉLAT-CREA, & Les ateliers du GREMCA, Musique et politique dans la Caraïbe et sa diaspora, Université Laval, Québec, 25-28 février
  • JOLIVET V., 2012, « Des Cubains à Miami aux Cubains de Miami : mécanismes de l’ancrage et capital spatial », Colloque international La migration en héritage dans les Amériques, 10e colloque annuel de l’Institut des Amériques, Université Paris-Diderot, 6-8 juin
  • JOLIVET V, 2007. « Trayectorias de los Cubanos de Miami. Migraciones, identidades y poderes de una parte y otra del estrecho de Florida ». V Congreso Europeo CEISAL de latinoamericanistas Bruxelles, abril 11-14 de 2007
  • JOLIVET V, 2007. « Géopolitiques, représentations et appropriations territoriales : les Haïtiens de Santo Domingo et les Cubains de Miami ». Congrès Bisannuel du GIS - Réseau Amérique Latine Territoires et Sociétés dans les Amériques, Rennes, 15-17 novembre 2007.

Communications internationales avec actes

  • JOLIVET V., 2014, « Miami port d’attache, mobilités et ancrages dans une ville en construction » Colloque "vivre la ville, le quotidien métropolitain entre ancrage et mobilités" Colloque international de l’APEREAU, 27-28 mai, Montréal
  • JOLIVET V., Le GALL J., 2014, "Methods, Practices and Tactics to Go beyond “Gender Borders” in Latinized Fieldworks : How We Will Be Made into Feminist Geographers ?", Canadian Association of Geographers Annual Meeting (CAG), May 26-30, Brock University, ON, Canada
  • JOLIVET V, 2011, « De Chicago à Los Angeles, déconstruire l’idée d’une Miami paradigmatique », journée d’étude du CéRIES, Métropole, Ségrégation, Fragmentation, Lille 3, 11 octobre (publication en 2012 dans la revue Géographie, Economie et Société)
  • JOLIVET V, 2009, « Miami nouvelle Babel ? Paysages et effets sonores dans une ville en construction » Colloque international Musique Territoire et développement local, PACTE, IGA, Grenoble 19-20 novembre
  • JOLIVET V, 2008. « Miami à l’heure des élections, l’autre transition ? » Colloque international Cuba Aujourd’hui les paradoxes de cinquante ans de Révolution, CERI Science-Po, IHEAL, IDA.

Comptes-rendus et autres publications

  • JOLIVET V., 2013 : « Miami soundmap, Miami ville sonore » DVD interactif, carrefour des Arts et des Sciences, Université de Montréal
  • JOLIVET V, 2013, « Piantoni F., 2011, Migrants en Guyane, Arles, Actes Sud / Musée des cultures guyanaises, 176 p. », Cybergeo : European Journal of Geography [en ligne]
  • JOLIVET V, 2012, « Cuba » in Géographie des conflits, un dictionnaire, Atlande, Gérardot M. (dir)
  • JOLIVET V, 2012, Compte rendu de « Romain Cruse, 2011, Géopolitique d’une périphérisation du bassin caribéen, Presses de l’Université du Québec, » in Géographie, Économie et Société, n°14 pp. 459-450.
  • JOLIVET V., 2012 « Miami, ville latino-américaine ? Miami ville ségréguée. » Carte in La documentation photographique, Amérique Latine, les défis de l’émergence, Prévot-Shapira, S. Velut (dir.), 2012, n°8089, p.19
  • JOLIVET V., 2012 « Chinatown/ Barrio Chino de Santo domingo » photographie, in L a documentation photographique, Amérique Latine, les défis de l’émergence, Prévot-Shapira, S. Velut (dir.), 2012, n°8089, p.21
  • JOLIVET V, 2011, « Carnet de soutenance » in Carnets de géographes
  • JOLIVET V, 2008, compte rendu de lecture de L’insertion socio-spatiale des Haïtiens à Miami C. Audebert, Revue Européenne des Migrations Internationales n° 24/1
  • JOLIVET V, 2008. Little Haïti photographies pp34-35, in La documentation photographique Migrants et migrations du monde, G. Simon, n° 8063

Ouvrage

  • JOLIVET V., 2014, Miami la cubaine. Géographie relationnelle d’une ville-carrefour entre les Amériques, Presses Universitaires de Rennes, collection géographie sociale (livre accepté en cours de publication)