Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Droit à l’information : un agenda de recherche interdisciplinaire

Le droit à l’information environnementale est un droit jeune, en plein essor, qui percole simultanément dans les appareils juridiques nationaux et les conventions internationales : d’où vient-il, et où va-t-il ? Présenté comme un méta-droit dont dépendraient nombre de droits afférents (droit à la participation en matière d’environnement, à la justice, à la sécurité face au risque…), un nombre croissant de mouvements sociaux font de sa matérialisation dans la loi et dans les tribunaux la mère de toutes les batailles sur les fronts de l’environnement. Mais il n’est pas interdit de considérer qu’il accompagne également, et sans doute à l’insu de ceux qui le portent, les tendances à la néolibéralisation de la gestion de la nature, où l’information devient une simple ressource permettant aux acteurs de se passer d’un état qu’on voudrait moins présent et régulateur. A l’intersection de multiples grandes questions environnementales - numérique et Open Data, empowerment citoyen, conflits socio-techniques, réforme écologique de l’état et de l’économie, liens entre information et développement- le déploiement du droit à l’information mérite d’être suivi avec attention.

L’ouvrage Droit à l’information : un agenda de recherche interdisciplinaire rend compte de discussions à ce sujet entre juristes, géographes, sociologues et spécialistes des sciences de gestion. Il explore des terrains français et sud-américains, de façon souvent comparative, et aborde plusieurs dimensions du phénomène au long de ses 14 chapitres, regroupés en trois parties : l’inscription du droit à l’information nationale dans les appareils juridiques nationaux ; la dimension politique des plateformes numériques de diffusion des données environnementales publiques ; la multiplicité des arènes d’émergence du droit à l’information.

L’ouvrage est publié en portugais et espagnol, mais l’ensemble des auteurs sont francophones, et plusieurs d’entre eux sont en mesure de vous fournir une version française de leur chapitre.