Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


LAHMAR Lotfi

Doctorant

Enseignant-chercheur à l’Université de Kairouan (Tunisie)

Laboratoire de géographie : PRODIG Com ED 382 EESCPC

Tél. professionnel : (216) 97 338 079

Courriel : lahmar2020@gmail.com

Mots-clés thématiques

  • Risque d’inondation
  • Cartographie
  • Géomorphologie
  • Géoarchéologie
  • SIG
  • Télédétection
  • Risque
  • Inondation
  • Gestion

Mots-clés géographiques

  • Risque
  • Inondation
  • Cartographie
  • Gestion
  • Tunisie

Thèmes de recherche

Thèse

Synergie entre terrain-SIG et télédétection pour la gestion du risque d’inondation (bassin fluvial moyen de l’Oued Majerda, Tunisie).

  • Année d’inscription : 2016-2017
  • Etablissement d’inscription : Université Paris-Diderot (Paris 7)
  • Directeur de thèse : Gilles ARNAUD-FASSETTA

En Tunisie, le risque d’inondation constitue un souci majeur pour plusieurs sociétés riveraines. Et parler des inondations ici c’est forcément évoquer le cas de la vallée de l’Oued Majerda. Non seulement parce qu’il s’agit du bassin-versant le plus important avec une taille de 24000 Km² dont 30% simplement en Algérie et une longueur de 400 Km de l’Oued traversant en large tout le Nord du pays, mais aussi parce que c’est là que la complexité des formes d’occupation et d’aménagement est la plus manifeste. En fait, dans la partie moyenne du fleuve, objet d’étude, depuis 2003 presque tous les deux ans de tels phénomènes surviennent causant des pertes et des dégâts importants ; auxquelles s’ajoutent des comportements de panique et des désordres sociaux. L’objectif de cette recherche étant d’étudier les manifestations des risques d’inondations, de retracer les champs de débordement, de reconstituer les topographies depuis l’Antiquité romaine et de saisir les tendances dynamiques susceptibles d’éclairer les aménageurs. L’approche du travail, étant très collée au terrain, repose principalement sur des levers géomorphologiques et des observations de vestiges archéologiques à haute valeur chronologique. Également, l’usage de différents supports topographiques et photographiques ainsi que l’emploi de données de télédétection et de GPS.

Articles dans des revues internationales à comité de lecture

  • LAHMAR L. 2009. Les inondations et leur impact sur le paysage morphologique et l’environnement : le cas dans la plaine de Jendouba-Bou Salem (Nord-Ouest de la Tunisie), ARGU, Academia Press, Belgique, p. 509-518.
  • LAHMAR L, SOUDANI K. 2017 (à paraître). Couplage des données de terrain, SIG et télédétection pour la cartographie des espaces inondables. Cas des agglomérations urbaines de Mjez-El-Beb et de Bou-Salem (Tunisie).

Articles dans des revues nationales à comité de lecture

  • LAHMAR.L, HAJLAOUI A, FEREH. H, 2012. Prospections archéologiques dans la région de Laswda à Sidi Bouzid (Tunisie centrale). Kairouan et sa région. Nouvelles recherches d’Archéologie et de Patrimoine. Actes du 3ème colloque international du Département d’Archéologie (kairouan 1-4 avril 2009) ; 23 p.

Communications nationales sans actes

  • BOUJARRA A, LAHMAR L, ALIOUET S. 2009. Sur les facteurs générateurs des inondations catastrophiques de Rdayyif, le 23 septembre 2009. Journées scientifiques sur pluies et inondations : faits et effets.19-21décembre à Sousse.Tunisie.
  • LAHMAR L. 2014. Intérêts de la géomatique pour la cartographie des inondations. L’exemple de la ville de Bou-Selem (bassin fluvial de la Medjerda, Nord-Ouest de la Tunisie). Water Information System Medays, March 19th-20th and 21th 2014. Faculté des Sciences de Rabat, Maroc. -* LAHMAR L. 2014. Coupling Field-GIS-Remote Sensing to Map Flooding. Case of Agglomerations of Bou-Selem and Mjez-el-Beb (Northwest Tunisia). International Conference Analysis and Management of changing Risks for Natural Hazards, 18-19 November 2014, Padova -Italie.