Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


DERVIEUX Zénaïde

Doctorante

Université Paris-Sorbonne

Laboratoire de géographie PRODIG

Adresse : 2 rue Valette 75005 Paris France

Courriel : zenaide.dervieux@paris-sorbonne.fr / zenaide.dervieux@gmail.com

Mots-clés thématiques

  • Interactions hommes-faune
  • Savoirs locaux
  • Pratiques
  • Participation
  • Gestion Communautaire des Ressources Naturelles (GCRN)

Mots-clés géographiques

  • Zimbabwe
  • Parc National de Hwange

Thèmes de recherche

Thèse

Quelles recompositions territoriales face aux territoires de conservation ? Savoirs locaux et participation dans le modèle de gestion communautaire Campfire au Zimbabwe
- Année d’inscription : 2016
- Etablissement d’inscription : Université Paris-Sorbonne
- Directeur de thèse : Marianne Cohen
- Co-Direction : RAIMOND Christine

Aujourd’hui, les territoires de conservation africains, hérités du passé colonial, se reconfigurent pour répondre aux enjeux de préservation des savoirs locaux et de partage équitable des bénéfices tirés de la biodiversité. Bien que les approches de GCRN cherchent à faire participer les populations riveraines à la gestion de la faune, elles restent souvent en marge des processus politiques. Au nord-ouest du Zimbabwe, par exemple, les mouvements de population forcés en périphérie du Parc National de Hwange ont fortement déstructuré les sociétés et leur relation au territoire. Il en résulte une population très hétérogène à l’échelle locale, tant du point de vue culturel que de l’histoire qu’ils partagent (métissages ethniques, mobilités historiques). Comment, de ces territoires sociaux méconnus, émerge la construction de savoirs et savoir-faire sur la biodiversité qui les entoure, indispensables à la gouvernance locale ? Comment les normes institutionnelles et locales de gestion des ressources naturelles s’articulent-elles sur le territoire ?

Ce travail de doctorat repose sur deux hypothèses principales : (1) Les perceptions de l’environnement et du territoire sont directement dépendantes de l’histoire des familles, de leurs mobilités et des réseaux sociaux ; (2) Ces territoires sociaux influent sur la construction des savoirs et savoir-faire locaux et les modes de gestion de la nature et des ressources qui en résultent. L’objectif de cette recherche est de définir les territoires sociaux en périphérie d’une aire protégée aménagée, à partir d’une analyse menée à l’échelle des familles, de leurs interrelations entre elles et avec l’environnement. L’analyse des pratiques et savoirs liés à la nature sera réalisée à partir d’entretiens retraçant l’histoire de vie des personnes, les lieux qu’elles fréquentent et les valeurs qu’elles leur attribuent en fonction des différents réseaux qu’elles mobilisent (parenté, services administratifs, gestion du parc).

Participation aux programmes de recherche de l’UMR

  • 2012-2016 : Programme SAVARID (ANR-11-CEPL-0003) – « Effet de l’augmentation de l’aridité et de la fréquence des sécheresses sur les systèmes socio-écologiques de savanes dépendant de la biodiversité » – Responsable : Hervé Fritz
  • 2013-2017 : Programme PIAF (ANR-13-JSH1-0005) – « Programme Interdisciplinaire sur les indicateurs Autochtones de la Faune et de la flore » – Responsable : Anne Sourdril