Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


RANGÉ Charline

Docteure en géographie
Chercheuse associée

AgroParisTech

Laboratoire de géographie PRODIG

16 rue Claude Bernard, 75005 Paris

Courriel : charline.range@gmail.com

Mots-clés thématiques

  • dynamiques agraires
  • concurrences et complémentarités d’usage
  • gouvernance de la terre et des ressources naturelles
  • rapports sociaux intra-familiaux et inter-générationnels

Mots-clés géographiques

  • Afrique de l’Ouest et Centrale
  • région du lac Tchad (Cameroun, Niger, Nigeria, Tchad)
  • Guinée Forestière (Guinée)

Thèmes de recherche

Thèse

Multi-usage des ressources et mobilités : l’intensification dans une zone humide sahélienne. Le lac Tchad vu par sa fenêtre camerounaise.
- année d’inscription : 2010
- année de soutenance : 2016
- école de soutenance : Agroparistech
- directeur de thèse : Hubert COCHET

Le lac Tchad étonne par sa singularité. Alors que le développement des autres grandes zones humides sahéliennes a reposé sur les périmètres irrigués, le sien a reposé sur la valorisation du mouvement des eaux par l’agriculture, l’élevage et la pêche, et par les mobilités. Quasi espace vierge dans les années 1940, le Lac est devenu une région densément peuplée et cosmopolite exportant des vivriers diversifiés sur les marchés ur- bains de la sous-région. À travers l’analyse des dynamiques agraires et territoriales de la fenêtre lacustre camerounaise, ce travail interroge les opportunités qu’offrent, dans un environnement incertain, le multi-usage des ressources et les mobilités à l’intensification des processus productifs et à la densification démographique.
Le renforcement des complémentarités et synergies entre activités dégage les voies d’une intensification écologique du mode d’exploitation et d’un développement territorial, créateurs de richesse et d’emplois. En favorisant l’émergence de rapports sociaux et d’institutions innovantes assurant l’accès aux ressources productives et aux marchés à une grande diversité de populations, le statut de marge territoriale de la fenêtre lacustre a été déterminant dans la dynamique d’intensification. L’incertitude hydro-écologique, économique et démographique a été intégrée au fonctionnement « normal » du système agraire et à celui de territoires qui se singularisent par leur mobilité. Aujourd’hui, c’est l’incertitude politique qui menace l’avenir du lac Tchad. Elle résulte des conflits de pou- voirs locaux constitutifs du rapport de l’État aux populations, et de l’action publique à travers les politiques agricoles et environnementales.

Participation aux programmes de recherche de l’UMR

  • 2017 : Etude de référence sur la région du lac Tchad (AFD), coord. G. Magrin (univ. Paris 1) et M.A. Pérouse de Montclos (IRD)
  • 2017 : Projet mobilisateur d’Appui à l’élaboration des politiques foncières, (Comité Technique « Foncier & Développement », AFD), « L’autonomisation des jeunes ruraux dans un contexte de compétition et de marchandisation foncière. Le cas d’une économie de plantation en Guinée Forestière », supervision Hubert Cochet (AgroParisTech, UMR Prodig) et Philippe Lavigne Delville (IRD, UMR GRED)
  • 2012-2014 : Expertise collégiale « Les enjeux du développement durable autour du lac Tchad », CBLT, AIRD, FFEM coord. J. Lemoalle (IRD) et G. Magrin (CIRAD)
  • 2010-2012 : Projet ANR « Evolutions de la diversité des ressources génétiques cultivées dans le bassin du lac Tchad », coord. C. Raimond, PRODIG/ CNRS, et E. Garine, LESC/univ. Paris 10

Autres activités

  • 2017 : coordinatrice de rédaction d’une policy brief pour la FAO sur le pastoralisme dans la région du lac Tchad dans le contexte de la crise de Boko Haram
  • 2015-2016 : chargée de la recherche-développement, Projet de développement de la pisci-riziculture en Guinée Forestière (APDRA, MPAEM Guinée, AFD/UE), direction d’une recherche-action sur l’intensification paysanne en collaboration avec le CIRAD (O. Mikolasek, UMR ISEM)

Enseignements et encadrement de mémoires d’étudiants

  • UE « Analyse des systèmes agraires », domaine d’approfondissement « Développement agricole et financement : modalités d’évaluation. » (équivalent M2), ISTOM (école d’ingénieur agro-développement international), CM 6 h et TD 6 h, 2010/2011 ; 2013/2014 ; 2014/2015 ; 2017/2018
  • UE « Gestion des espaces ruraux, environnement et développement », Master 2 Recherche en géographie « Pays émergents et en développement », Université Paris 1, CM 2 h, 2013/2014 et 2014/2015
  • UE « Milieux inter-tropicaux : fonctionnement, mise en valeur, préservation » : 2ème année d’ingénieur agronome (équivalent M1), AgroParisTech, CM 6 h, 2014/2015 ; 2015/2016 Ce CM présente la notion géographique de « facette écologique » pour analyser la complexité du multi-usage de l’espace dans un milieu mouvant.
  • encadrement de mémoires d’étudiants : Institut Supérieur du Sahel, Maroua, Cameroun (2012/2013) ; Institut Supérieur Agronomique et Vétérinaire, Faranah, Guinée (2015/2016) ; Institut de Recherche Agronomique de Guinée (2015/2016) ; Centre d’études et de recherches en environnement de Guinée (2015/2016) ; Laboratoire socio-anthropologique de Guinée (2015/2016) ; ISTOM, Cergy, France (2015/2016)

Ouvrages ou chapitres d’ouvrages

  • RAIMOND C., RANGÉ C. et Guérin H. 2014. « La multi-activité et la multifonctionnalité, principes d’un développement durable pour le lac Tchad ? » In Lemoalle J. et Magrin G. (eds.) Le développement du lac Tchad : situation actuelle et futurs possibles. Expertise Collégiale. Marseille, IRD, p.423-474.
  • RAIMOND C., RANGÉ C. et Réounodji F. 2014. « Le dynamisme des agricultures au Lac » In Lemoalle J. et Magrin G. (eds.) Le développement du lac Tchad : situation actuelle et futurs possibles. Expertise Collégiale. Marseille, IRD, p.254-311.
  • Guérin H., Réounodji F., RANGÉ C., 2014. « Dynamiques d’élevage » In Lemoalle J., Magrin G. (eds.) Le développement du lac Tchad : situation actuelle et futurs possibles. Expertise Collégiale. Marseille, IRD, p.312-369
  • Amadou B., MAGRIN G., RAIMOND C. et RANGÉ C. 2014. « Régulations locales de l’accès aux ressources et articulation des pouvoirs ». In Lemoalle J. et Magrin G. (eds.) Le développement du lac Tchad : situation actuelle et futurs possibles. Expertise Collégiale. Marseille, IRD, p.476-501.
  • Réounodji F., Sylvestre F., Saibou I., RANGÉ C. et Amadou B. 2014. « Histoire du peuplement et logiques de mobilité » In Lemoalle J. et Magrin G. (eds.) Le développement du lac Tchad : situation actuelle et futurs possibles. Expertise Collégiale. Marseille, IRD, p.139-177.
  • RANGÉ C. 2015. « Variations lacustres et mobilités humaines De la résilience à la performance ». In Magrin G., Pourtier R. et Lemoalle J. (eds) Atlas du lac Tchad. Paris, Passages/ République du Tchad/ IRD, p. 78-80.
  • RANGÉ C. et Amadou B. 2015. « La gouvernance locale des ressources naturelles. Un besoin de légitimation des autorités et des territoires ». In Magrin G., Pourtier R. et Lemoalle J. (eds). Atlas du lac Tchad. Paris, Passages/ République du Tchad/ IRD, p. 150-152.
  • RAIMOND C. et RANGÉ C., 2015. « Les systèmes d’activité des populations riveraines ». In Magrin G., Pourtier R. et Lemoalle J. (eds). Atlas du lac Tchad. Paris, Passages/ République du Tchad/ IRD, p. 120-123.
  • Réounodji H., RANGÉ C. et Guérin H. 2015. « L’élevage au lac Tchad. Une oasis pastorale diversifiée ». In Magrin G., Pourtier R. et Lemoalle J. (eds). Atlas du lac Tchad. Paris, Passages/ République du Tchad/ IRD, p. 114-116.

Articles dans des revues internationales à comité de lecture

  • RANGÉ C. et COCHET H. (à paraître). « Multi-usage familial et agriculture de firme sur les rives du lac Tchad : une comparaison des performances économiques ». Natures Sciences Sociétés

Articles dans des revues nationales à comité de lecture

  • RANGÉ C. et Abdourahamani M. 2014. « Le lac Tchad, un agrosystème cosmopolite centré sur l’innovation ». Les Cahiers d’Outre-Mer, 265, p.43-66.
  • RANGÉ C. 2016. « Gouvernance foncière et intensification du multi-usage de l’espace. Le cas de la fenêtre camerounaise du lac Tchad ». Economie rurale, 353-354, p.45-63

Communications internationales sans actes

  • RANGÉ C., Abdourahamani, A., Luxereau A., Raimond C., 2012. Le lac est-il vraiment le carrefour du bassin ? Atelier final Plantadiv, 4 - 6 décembre 2012, MNHN, Paris
  • RANGÉ C., 2014. Entre mobilités et intensification : la modernité des paysans du lac Tchad face aux politiques publiques. Colloque « Les petites paysanneries dans un contexte mondial incertain », 19-21 novembre 2014, Université Paris Ouest, Nanterre
  • RANGÉ C., PALLIERE A., Ly A., Théa M., Oswald M., 2015. Market Access and fish farm’s density in a sub-Saharan rural country side : a case study of the village of Gbotoÿe in the forested areas of Guinea, Symposium FSD5, 7 - 10 septembre 2015, Montpellier
  • PALLIERE A., RANGÉ C., 2016. Les projets de développement favorisent-ils la construction de nouveaux communs autour des savoirs locaux ? Le cas de la pisci-riziculture en Guinée Forestière, 12ème conférence internationale sur le développement de l’AFD « Communs et Développement, 1-2 décembre, Paris.
  • RANGÉ C., 2017. Allier équité et efficacité ? L’évolution de la gestion en commun des ressources naturelles dans la partie camerounaise du lac Tchad, colloque « Grands Ecosystèmes Lacustres Tchadiens », 26-27 avril 2017, N’Djamena, Tchad
  • RANGÉ C., 2017. Boko Haram sera-t-il le révélateur des insécurités foncières au lac Tchad ? Le cas de la partie camerounaise du lac Tchad, XVIIe colloque Méga-Tchad « Les insécurités dans le bassin du lac Tchad », 14 - 16 juin 2017, Nice, France
  • PALLIERE A. et RANGÉ C., 2017. De la connaissance à la reconnaissance. Contribution de l’approche système à la participation des producteurs aux projets de développement agricole, colloque « Les acteurs de l’aide internationale : vers quels savoirs, engagements et compétences ? », 11 et 12 septembre, 2017, Bordeaux, France
  • RANGÉ C., 2017. Questions sécuritaires, mobilités transfrontalières et développement territorial du pastoralisme : focus sur la région du lac Tchad, conférence invitée, colloque international P2CG « Pastoralisme dans le courant des changements globaux », 20-24 novembre, Dakar, Sénégal

Communications nationales sans actes

  • RANGÉ C., 2014. Superposition, contradiction et intégration des échelles de gouvernance foncière sur les rives sud du lac Tchad (Cameroun). Colloque « Le Foncier Agricole : usages, tensions et régulations », SFER, IRSTEA, CIRAD, INRA , 11 et 12 juin 2014 - Lyon « Politiques Publiques en Afrique Subsaharienne »)
  • RANGÉ C., 2014. Du no man’s land à l’intégration politique : transformations de la gouvernance foncière et du mode d’exploitation dans une zone humide transfrontalière, le lac Tchad (Cameroun). Journées doctorales du Pôle Foncier, 13-16 octobre 2014, Montpellier
  • RANGÉ C.et Lavigne Delville Ph, 2017. L’entrée par les communs est-elle toujours une bonne entrée analytique ? Gouvernance des territoires et construction des coordinations entre éleveurs, agriculteurs et pêcheurs sur les rives du lac Tchad, conférence invitée dans le cadre de la Journée d’animation thématique du pôle foncier « Gouverner en commun », , 20 juin 2017, Montpellier, France
  • RANGÉ C., 2017. Devenir adulte dans un contexte de compétition et de marchandisation foncière. Le cas d’une économie de plantation en Guinée Forestière (pays kpelle), 7ème édition des Journées doctorales du pôle foncier, 16-19 octobre 2017, Montpellier, France

Autres publications scientifiques

  • RANGÉ C. 2017. L’autonomisation socio-économique des jeunes ruraux dans un contexte de compétition et de marchandisation foncière. Le cas d’une économie de plantation en Guinée Forestière (pays kpelle), rapport de recherche, Comité technique foncier et développement
  • RANGÉ C. et PALLIERE A. 2017. Contribution de la pisciculture au développement agricole en Guinée Forestière. Analyses économiques et foncières. APDRA Pisciculture Paysanne. 64 p.
  • RANGÉ C. et PALLIERE A. 2017. Les prestations paysannes en pisciculture, clé de voûte du « passage à l’échelle » ? Logiques et enjeux dans le sud de la Guinée Forestière. APDRA Pisciculture Paysanne. 44 p.