Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


CROISE Axelle

Doctorante contractuelle avec mission d’enseignement

Laboratoire de géographie PRODIG

Campus Condorcet,
5 cours des Humanités,
bâtiment de Recherche Sud
93 326 Aubervilliers Cedex.

Courriel : Axelle.Croise@etu.univ-paris1.fr

Mots-clés thématiques

  • territoire
  • risques
  • vulnérabilités
  • construction du risque
  • expositions professionnelles
  • cancérogènes

Mots-clés géographiques

  • Seine-Saint-Denis
  • France
  • Lieux d’expositions à des cancérogènes
  • Territoire du risque

Thèmes de recherche

Thèse Rendre visibles les risques d’exposition professionnelle à des cancérogènes en Seine-Saint-Denis : une géographie d’un risque sanitaire hétérogène dans le temps et dans l’espace.
- Année d’inscription : 2016
- Année de soutenance : 2020
- Etablissement d’inscription : Paris 1 Panthéon-Sorbonne
- Directeur de thèse : SIERRA Alexis
- Co-Direction : LYSANIUK Benjamin

En France, chaque année, moins de 2000 cas de cancers sont reconnus par l’Assurance maladie comme étant d’origine professionnelle. Pourtant, selon l’enquête de SUrveillance Médicale des Expositions aux Risques (SUMER 2010), 10% des salariés seraient encore exposés à des cancérogènes lors de leur activité de travail. Bien souvent imperceptibles (d’un point de vue sensoriel) ou méconnues (absence d’étude sur la toxicité d’un agent), ces expositions demeurent, pour la plupart, invisibles. Dans le département de la Seine-Saint-Denis - où de nombreuses entreprises exposantes à des cancérogènes se sont implantées dès le début du 19e s - ses expositions perdurent. Bien que ces lieux d’expositions s’inscrivent physiquement dans le paysage urbain, leur présence ne suffit pas à mettre en visibilité les expositions professionnelles à des cancérogènes qui peuvent s’y produire. Le présent travail propose alors de rompre cette invisibilité sur le territoire pilote qu’est la Seine-Saint-Denis. Pour cela, le premier objectif est d’identifier dans le temps et dans l’espace les lieux d’expositions professionnelles du département. Dans un deuxième temps, la spatialisation des risques sera confrontée au profil de la population (âge, sexe, activité professionnelle, revenus etc.) du département et aux représentations des riverains afin de mettre en lumière les mécanismes de visibilité/invisibilité des expositions professionnelles, des lieux où elles se déroulent et des cancers qui en résultent.

Collaboration et liens extérieurs

  • Doctorante associée au Groupement d’Intérêt Scientifique sur les Cancers d’Origine Professionnelle en Seine-Saint-Denis (GISCOP 93)

Autres activités

  • Membre du comité d’organisation du colloque international « Briser l’invisibilité des cancers d’origine professionnelle : mise en perspective internationale de l’expérience du Giscop 93 », les 1er et 2 juin 2017.
  • Membre du Comité d’organisation des Doctoriales 2017 de l’UMR Prodig
  • Membre du Comité d’organisation des Doctoriales 2018 de l’UMR Prodig
  • 2017 – 2019 : deux TD L1S1 Diagnostic territorial, cours « Communiquer sur l’environnement » L3 – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • 2019 : membre du groupe de travail sur la science ouverte et les données de recherche, UMR Prodig

Articles dans des revues nationales à comité de lecture

  • Croisé Axelle, Sierra Alexis, et Lysaniuk Benjamin, « Invisibilité des risques sanitaires et ambivalences des héritages industriels en Seine-Saint-Denis », EchoGéo [En ligne], 46 | 2018, mis en ligne le 31 décembre 2018. DOI : 10.4000/echogeo.16180

Communications internationales avec actes

  • 6ème Congrès du réseau des géographes de la santé d’Amérique Latine (CIGEOS), « Le territoire au service de la santé, perspectives internationales » les 10-12 octobre 2016

Communications internationales sans actes

  • Colloque « Genre et santé » de l’Institut Emilie du Châtelet le 8 juin 2015
  • Colloque international « Briser l’invisibilité des cancers d’origine professionnelle : mise en perspective internationale de l’expérience du Giscop 93 », les 1er et 2 juin 2017.
  • Colloque « la Ville vue du CIEU », « Session jeunes chercheurs », Toulouse, France, 30 mai au 1er juin 2018.

Communications nationales sans actes

  • Doctoriales de Prodig, le 8 novembre 2016
  • Séminaire « Gestion des transitions », le 20 janvier 2017
  • Congrès annuel de la SFSE, novembre 2020

Autres publications scientifiques

  • Croisé Axelle (2018), « Passer du « visible » à « l’invisible » : géohistoire d’un risque industriel en Seine-Saint-Denis ». Séminaire UMR PRODIG « Gestion des transitions ». Paris, France, Janvier 2017. 23 p. A paraitre.
  • Croisé Axelle (2019), « La construction d’un territoire cancérogène : l’exemple de la Seine-Saint-Denis », Actes du 6ème Colloque International Cigéos.

Informations et culture scientifiques et techniques

  • Bertin Mélanie, Betansedi Charles Olivier, Counil Emilie, Croisé Axelle, Kergoat Danièle, Linhart Danièle, Lysaniuk Benjamin, Paiva Michelle, Thébaud-Mony Annie, (2016). Division sexuelle du travail et des risques, et inégalités de genre face aux cancers professionnels, GTM-CRESPA – GISCOP 93, Rapport rendu à l’INCa.
  • Croisé Axelle, Counil Emilie, Lysaniuk Benjamin et Thébaud-Mony Annie. (2016) Mise en place d’un protocole d’aide à l’élaboration d’un répertoire des activités exposantes à des cancérogènes à partir des données du Groupement d’Intérêt Scientifique sur les Cancers d’Origine Professionnelle en Seine-Saint- Denis. Rapport remis à la DIREECTE IdF, GISCOP93, Bobigny, 113 p.