Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


La production des espaces urbains à Phnom Penh

Pour une géographie sociale de l’immobilier - 2015

Cet ouvrage examine la transformation contemporaine des territoires urbains de Phnom Penh, capitale du Cambodge, par l’étude de la production, des activités et des stratégies immobilières. Le fait immobilier ne se limite pas à sa dimension économique : il est aussi tributaire des dynamiques sociales, politiques, culturelles et spatiales qui structurent à la fois les formes urbaines produites, le déploiement des activités qui y sont associées et les stratégies des acteurs impliqués. Cet ouvrage propose ainsi une « géographie sociale de l’immobilier » à Phnom Penh, qui semble d’autant plus justifiée par la trajectoire urbaine aussi singulière que tragique de cette petite capitale sud-est asiatique : entre 1975 et 1979, la ville fut totalement vidée de ses habitants par le régime khmer rouge, sous lequel près d’un quart de la population du pays trouva la mort. En ce sens, la réorganisation de la production immobilière participe de la renaissance d’une urbanité partiellement détruite. Cependant, ces processus suscitent d’importantes tensions socio-spatiales, qui démontrent à quel point l’immobilier est devenu, aussi bien à Phnom Penh que dans un très grand nombre de contextes urbains, une activité qui génère de fortes inégalités socio-économiques. Ce livre montre ainsi que l’immobilier est le produit de multiples relations de pouvoir où différents acteurs jouent avec les territoires pour s’approprier les ressources qu’ils contiennent.

Gabriel FAUVEAUD est chercheur associé à l’UMR PRODIG, docteur en géographie et diplômé de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur les dynamiques socio-spatiales des pratiques, stratégies et productions immobilières dans les pays en développement. Il a publié de nombreux articles sur Phnom Penh en français et en anglais. Il poursuit actuellement ses recherches à l’Institut d’urbanisme et au Département de sciences politiques de l’Université de Montréal.

Voir en ligne : Editeur