Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


BROUSSE Guillaume

Doctorant

Ingénieur de projet (Suez Consulting)

Laboratoire de géographie PRODIG

2 rue Valette, 75005 paris

Courriel : gui.brousse@gmail.com

Mots-clés thématiques

  • géomorphologie
  • hydromorphologie
  • rivières torrentielles
  • restauration

Mots-clés géographiques

  • Alpes
  • Montagne Noire
  • Drac
  • Buêch
  • Argent Double
  • Orbielle
  • Clamoux

Thèmes de recherche

Thèse : Efficience des travaux de restauration et résilience des rivières torrentielles altérées
- Année d’inscription : 2016
- Année de soutenance : 2019
- Etablissement d’inscription : Université Paris-Diderot
- Co-Direction : Gilles ARNAUD-FASSETTA et Frédéric LIEBAULT (IRSTEA)

La directive cadre sur l’eau (DCE - 2000/60/CE) du 23 Octobre 2000 impose aux États européens de veiller à la non-dégradation de la qualité des eaux superficielles et souterraines, et d’atteindre un « bon état » des cours d’eau d’ici 2015. Elle a pour objectif principal de préserver ou de restaurer le bon état des différents milieux aquatiques. Pour répondre aux objectifs opérationnels de la DCE en matière de restauration, de nombreuses opérations de restauration ont d’ores et déjà eu lieu (Onema, 2010 ; Onema, 2012). Ce projet s’inscrit en appui à la mise en œuvre de la restauration afin 1) de caractériser l’efficience des travaux déjà menés et 2) de fournir des orientations globales (méthodologie, suivi, etc.) dans une perspective d’amélioration de l’efficacité des travaux. Le projet cible spécifiquement les cours d’eau de plus forte énergie (dont la pente est comprise entre 1 % et 6 % ; Brochot, 1998), qui représentent plus de 15 % du linéaire total des cours d’eau métropolitains (Onema, base de données SYRAH, 2012). Sur ces cours d’eau, on recense près de 10 000 ouvrages hydrauliques (Onema, base de données ROE, 2014), constituant un risque important d’altération hydromorphologique (rupture de la continuité écologique et sédimentaire), compartiment essentiel pour atteindre le bon état écologique des cours d’eau. Notre projet a pour objectif de caractériser l’efficience des travaux de restauration sur les cours d’eau à plus forte énergie en s’appuyant sur l’analyse spatiale et temporelle des changements (notamment planimétriques) observés sur un certains nombres de sites ayant faits l’objet de travaux de restauration. Les travaux de restauration hydromorphologiques ne bénéficient encore aujourd’hui que de peu de suivi et de retour d’expérience (Grant, 2001 ; Bayley, 2002 ; Bernhardt et al., 2005 ; Palmer et al., 2005 ; Kondolf et al., 2006 ; Palmer et al., 2007 ; Bernhardt et al., 2008 ; Malavoi et Bravard, 2010 ; Melun, 2012). Il reste donc toujours difficile d’appréhender l’efficience des travaux entrepris et d’évaluer in fine la capacité de résilience des hydrosystèmes. La finalité est de proposer un cadre d’analyse méthodologique et de suivi pour favoriser l’efficience de la restauration. Le projet comprend 6 objectifs :

- 1. Analyse bibliographique, critique des pratiques actuelles et identification des pistes d’amélioration pour le suivi des opérations de restauration sur les rivières torrentielles ;
- 2. Conception et mise en place du suivi sur 3 sites pilotes (mesures hydromorphologiques et en lien avec l’habitabilité du milieu) ;
- 3. Évaluer l’efficience des travaux de restauration.
- 4. Caractériser la capacité de résilience des rivières torrentielles (approche diachronique, budget sédimentaire, modélisation hydro-sédimentaire et modélisation géomorphologique) ;
- 5. Conception d’un outil (cadre méthodologique) adapté aux opérations de restauration d’une rivière torrentielle ;
- 6. Communiquer et valoriser (thèse, article, colloque) sur des aspects tant conceptuels que méthodologiques (retours d’expérience).

Articles dans des revues internationales à comité de lecture

  • Brousse G., Arnaud-Fassetta G. (2011) - Caractérisation (2010) et évolution récente (1999-2010) du gradient granulométrique longitudinal dans les deux bras du Rhône deltaïque (France méditerranéenne). Géomorphologie : relief, processus, environnement, 3, 291-306
  • Brousse G., Arnaud-Fassetta G., Cordier S. (2011) - Évolution hydrogéomorphologique de la bande active de l’Ubaye (Alpes françaises du Sud) de 1956 à 2004 : contribution à la gestion des crues. Géomorphologie : relief, processus, environnement, 3, 307-318.

Autres publications scientifiques

  • Brousse G., Arnaud-Fassetta G., Cordier S., (2011) - Evolution hydrogéomorphologique de la bande active de l’Ubaye (Alpes françaises du Sud) de 1956 à 2004 : contribution à la gestion des crues. Poster présenté à la Journée des Jeunes Géomorphologues 2011 (Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse).