Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Production de l’information géographique et urbaine

L’UMR Prodig possède une forte tradition de création d’information géographique. Les outils actuellement existants doivent s’adapter en permanence aux nouvelles réalités du laboratoire et de la recherche scientifique. Ils doivent également servir le développement de nouvelles problématiques, notamment sur les questions urbaines, en pleine croissance ces dernières années.

Publications scientifiques

La revue électronique ÉchoGéo, hébergée par l’UMR Prodig qui en assure le secrétariat, publie des articles portant sur les sociétés, l’environnement et le développement. Si l’UMR apporte son soutien à la revue, l’ouverture d’ÉchoGéo à la communauté géographique nationale et internationale (comités de rédaction et de lecture composés pour moitié de membres extérieurs à l’UMR) garantit son indépendance éditoriale.

La diffusion scientifique des recherches menées au sein du laboratoire peut s’appuyer sur la collection GrafiGéo, publication de l’UMR. Autour des deux directeurs de publication actuels, un comité éditorial sera mis en place avec pour mission de renouveler la maquette, de sélectionner les travaux phares du laboratoire et la mise en ligne de la publication.

La nouvelle action poursuivra l’affichage et la diffusion des publications et ouvrages des membres, en interne (site de l’UMR), et renforcera les liens vers les plates-formes de dépôts institutionnelles (à partir des pages du site internet de l’UMR, création d’un portail Hal spécifique à Prodig).

Publications documentaires

Cette action articulera les activités de valorisation de l’information géographique en général avec celles portant sur la diffusion plus spécifique de la recherche urbaine menée à Prodig. Cette articulation se jouera en particulier dans le domaine de la documentation et des publications.

Le travail de production d’informations, réalisé dans le cadre de la Bibliographie Géographique Internationale (BGI), sera poursuivi : intégration des notices bibliographiques « Géographie » dans la base de données Francis du CNRS et publication annuelle. Lors du quinquennal, le comité scientifique international sera renouvelé et le réseau des correspondants spécialistes de thème(s) et/ou de pays étoffé des réseaux de l’actuelle action transversale Questions urbaines dans les villes du Sud. Ce renforcement thématique sera développé pour aider, en interne, à la veille scientifique sur les questions urbaines, sur les enjeux environnementaux et du développement dans les villes du Sud et donc, à terme, pour renforcer le dictionnaire de mots-clefs de l’UMR. Nous veillerons à donner de l’ampleur et une visibilité aux résultats de ces activités de veille sur le thème fédérateur, en particulier les cartes sémantiques des mots-clefs, en travaillant à partir de binôme(s) chercheur – analyste documentaire. A cette fin, une réunion annuelle spécifique sera organisée avec les responsables des thèmes et des actions transversales. Les résultats d’ensemble devront être restitués lors des Journées Prodig. De plus, une réflexion sera menée pour améliorer le site internet de la BGI, afin de mettre en valeur le travail sur le vocabulaire thématique et surtout favoriser les passerelles vers le serveur Hal, les portails des revues et l’export des références bibliographiques sous différents formats compatibles avec des logiciels de gestion de bibliographies.

L’articulation BGI-Villes du Sud s’appuiera sur les liens déjà existants avec la bibliothèque de l’Institut de géographie et s’enrichira de ceux développés avec la salle de documentation mise sur pied durant le quadriennal 2009-2013 à Bondy, en lien avec le centre documentation du centre IRD France- Nord, et consacrée aux villes du Sud. Pour la suite, le projet propose que la politique d’acquisition d’ouvrages sur l’urbain au Sud se fasse en coordination avec les thèmes du projet (notamment sous- thèmes 3 et 4 du thème 1), à l’exception des ouvrages nouveaux généraux. Afin de faire connaître ces acquisitions et de contribuer à l’état de l’art de la recherche en la matière, l’une des propositions de cette action est d’organiser à intervalle régulier, avec le concours des membres intéressés de l’UMR, l’écriture de comptes rendus de lecture à valoriser dans des revues.

Enfin, l’action prendra en charge la base de données sur les thèses portant sur les villes du Sud soutenues en France, créée durant le quadriennal 2009-2013, pour en faire un outil de recherche, de prospective et d’animation pour l’ensemble des membres de l’UMR. L’action aura pour objectif de poursuivre sa mise à jour annuelle et d’augmenter la base par de nouvelles rubriques à définir (par exemple recensement des thèses soutenues dans d’autres pays, en géographie et en aménagement, ainsi que des mémoires de M2 soutenus en France dans les mêmes disciplines). Dans une autre perspective, rétrospective, cette base de données pourra également être complétée par l’information disponible dans les bulletins Intergéo où figure, de 1966 à 2004, la liste des thèses déposées et soutenues en France