Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Thème 1.1 Agriculture, question alimentaire et marchés mondiaux

La question agricole (au sens large, ce qui comprend bien sûr les questions relatives à l’élevage et, le cas échéant, à la pêche et à la forêt dans les situations où ces activités sont indissociables) et celle de la sécurité/souveraineté alimentaire sont aujourd’hui au centre des débats et polémiques tant scientifiques que politiques. C’est pourquoi elles méritent d’être affichées en tant que telles et revendiquées comme un objet de recherche à part entière. Quels sont les processus productifs, les changements en cours, à observer, analyser, comprendre, et peut-être à promouvoir, pour aller progressivement vers des types d’agricultures qui soient créateurs d’emplois et de revenu et assurent une production alimentaire accessible à tous, tout en préservant les écosystèmes exploités ? Quelles sont et quelles seront les dynamiques de recompositions productives et territoriales à l’œuvre (changement d’affectation des terres, modalités d’accès aux ressources, différenciation des systèmes de production, dynamique des systèmes agraires) ? Comment les politiques de développement tant nationales que régionales influencent-elles ces trajectoires évolutives ?

Les recherches conduites dans ce sous-thème articuleront la dimension territoriale et paysagère des activités agricoles, les trajectoires historiques d’évolution des pratiques et de différenciation des systèmes de production, leurs modalités de fonctionnement actuel ainsi que leurs impacts différenciés sur les agro-écosystèmes, les dynamiques sociales et l’emploi. Par ailleurs, ces études s’appuieront sur une approche comparée de différents processus de développement agricole dans le monde (Cochet, 2011) [1], basée sur un choix raisonné de situations archétypiques tant dans les pays du Sud que dans ceux du Nord, tant dans des régions proches de grands bassins de consommations (agglomérations urbaines) que dans des régions périphériques ou considérées comme marginales. Dans le quadriennal en cours, le programme Périsud (Chaléard, 2011) [2] , centré sur les dynamiques territoriales aux périphéries des métropoles, a permis d’avancer dans la réflexion sur l’utilité de comparer des terrains distants. Les résultats de recherche de l’équipe Sadr vont dans le même sens. A une échelle régionale, le programme Plantadiv s’est attaché à intégrer précisément la diversité culturelle dans la méthode comparative pour expliquer les différentes trajectoires évolutives des agro-écosystèmes. La comparaison a permis de montrer que la relation entre recompositions spatiales et développement dépend effectivement des choix des acteurs, mais également d’enjeux (accès aux ressources, alimentation des populations, organisation du marché et des mobilités, différenciations socioéconomiques), dont les éléments sont construits sur le temps long et inscrits dans les territoires.

Les liens entre dynamiques foncières, processus productifs et dynamiques territoriales sont apparus comme un aspect souvent fondamental de nos travaux. L’accès à la terre et à l’eau constituant un préalable à tout processus productif en agriculture, il demeure, aux côtés de l’accès au capital, un facteur de différenciation sociale de premier plan. La question de l’accès aux ressources et des conditions de leur mobilisation intéresse les chercheurs travaillant sur les processus productifs et les mutations territoriales en agriculture (terre, eau, capital, marché…), ce qui se concrétise par le rattachement secondaire d’un certain nombre de chercheurs du thème 1 au thème 3. La question centrale du foncier (notamment agricole) pourra être abordée dans ce cadre. Enfin, les processus productifs agricoles dépendant étroitement de l’environnement physique dans lequel ils sont conduits, les problématiques liées à la variabilité climatique et ses conséquences sur les écosystèmes seront abordées dans le cadre de programmes transversaux avec le thème 2.


[1] COCHET H., 2011, L’Agriculture Comparée, Paris, Quae/NSS/AgroParisTech, 150 p.

[2] CHALEARD J.-L. (dir.), 2011, Les métropoles des Suds vues de leurs périphéries, Paris, Prodig, Grafigéo 34, 133 p.