Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


RAIMOND Christine

Directrice de recherche

CNRS

Laboratoire de géographie PRODIG

2, rue Valette F-75005 Paris France

Tél. professionnel : 33 1 44 07 75 94

Courriel

Mots-clés thématiques

  • Agrobiodiversité
  • Accès aux ressources naturelles
  • Paysages
  • Développement rural
  • Alimentation

Mots-clés géographiques

  • Afrique Subsaharienne
  • Tchad
  • Cameroun
  • Zones humides

Thèmes de recherche

Activités de recherche

  • Recherches sur l’étude des usages en terme de concurrences pour l’accès à l’espace en zone rurale (usages conflictuels, problématiques foncières, histoire des paysages)
  • Relations entre diversité biologique (gènes, variétés, espèces, écosystèmes) en agriculture, changements globaux et territoires
  • Etudes multiscalaires, privilégiant l’échelle locale, dans un contexte environnemental, socio-économique et politique en mutation rapide
  • Démarche pluridisciplinaire, associant les sciences humaines (anthropologie, archéologie, géographie) et les sciences de la vie (écologie, botanique, génétique)

Directions de programmes de recherche

  • Direction du site Fitri / FSP Grands écosystèmes Lacustres Tchadiens GELT (2014-17)
  • Direction de l’équipe PRODIG du projet ANR « Evolutions de la diversité des ressources génétiques cultivées dans le bassin du lac Tchad », PRODIG (2008 / 2012)
  • Direction du programme « Modélisation de la mosaïque paysagère sous l’action de l’agriculture itinérante sur brûlis, Nord Cameroun » (2006/2014)
  • Co-direction du programme « Politiques foncières en Afrique subsaharienne. Des accords verbaux à la formalisation à travers l’analyse des processus d’anticipation par les acteurs (Burkina Faso, Niger, Cameroun) » avec Bernard Tallet, PRODIG (2007-13)
  • Co-direction du programme ACI Développement Durable "Des forêts dans les terroirs, des arbres dans les champs. Regards croisés dans les campagnes du Sud Ouest de la France et du Nord Cameroun" UMR 7535 LESC (2003 / 2005)

Participations à des programmes de recherche

  • Gouvernance adaptative pour la coexistance de systèmes de gestion de la diversité cultivée (CoEx ), Agropolis/ANR (resp. Sélim Louafi, UMR Agap, 2017-19).
  • Méthodes interdisciplinaires pour les réseaux d’échanges de semences MIRES (Inra, depuis 2013)
  • ANR PIAF Programme Interdisciplinaire sur les indicateurs Autochtones de la Faune et de la flore (resp. Anne Sourdril, UMR Ladyss, 2014-18)
  • PICS Brésil « Analyse et gestion environnementale des zones humides tropicales de l’Est de l’Etat de Paraná », UMR 8586 PRODIG, Universidade Federal do Parana (2003 -05)

Participations à des expertises

  • Expertise « Etude de la région du lac Tchad », AFD (2017)
  • Expertise collégiale « Les enjeux du développement autour du lac Tchad », CBLT, AIRD, FFEM (2012-14)

Responsabilités administratives et scientifiques

  • Secrétaire et animation du réseau Méga–Tchad qui rassemble des chercheurs de toutes disciplines en sciences humaines intervenant dans la région du bassin du lac Tchad (450 membres répartis dans une vingtaine de pays) (depuis 2000)
  • Co-Responsable de l’axe Biodiversité, Sociétés, Territoires du Labex DynamiTe du Pres Hesam (depuis 2012)
  • Membre du Comité Français de la désertification CFSD (depuis 2017)
  • Membre du comité de pilotage du programme CoEx (2017-19)
  • Correspondante Nord de la Jeune Equipe AIRD Tabital à l’Université de Maroua (depuis 2014)
  • Responsable de l’axe Politiques environnementales au sein du PPR Polmaf (IRD, 2011-16)
  • Membre du conseil scientifique FSP Agricora (2015-19)
  • Membre du conseil scientifique du PPR Polmaf (2011-16)
  • Membre du comité scientifique des Annales de la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Ngaoundéré, Cameroun
  • Membre nommé du conseil scientifique de l’UMR PRODIG (depuis 2005)
  • Membre élu, section 39 Espaces, territoires, sociétés du Comité national du CNRS (2004_2008)

Enseignements en masters et écoles doctorales

  • Master 2 Recherche « Pays émergents et en développement » Université de Paris 1 sur le thème Gestion des espaces ruraux, environnement et développement (20 h, depuis 2010)
  • Département de Géographie, Univ. Ngaoundéré (Cameroun) : animation scientifique de séminaire méthodologique (Master 2), séminaire de l’Ecole Doctorale et participation aux jurys de Master (depuis 2008)
  • Département de Géographie, Univ. N’Djaména (Tchad) : participation aux jurys de Master (depuis 2015)

Directions de thèses et d’habilitations à diriger des recherches soutenues

  • Sylvain Aoudou - Évolution du couvert végétal dans la haute vallée de la Bénoué depuis la création du Parc National de la Bénoué. Soutenue à l’Université de Ngaoundéré (Cameroun) en 2010.
  • Laurent Bruckman - L’intégration des zones inondables dans la gestion de l’eau et le développement de l’irrigation d’une vallée fluviale sahélienne. Le cas des terres de décrue de la moyenne vallée du fleuve Sénégal. Co-encadrement avec Gilles Arnaud-Fassetta, Gérard Beltrando, Université Paris 7. Soutenue en 2016

Directions de thèses et d’habilitations à diriger des recherches en cours

  • Zenaide Dervieux – Quelles recompositions territoriales face aux territoires de conservation ? Savoirs locaux et participation dans le modèle de gestion Campfire au Zimbabwe. Co-encadrement avec Marianne Cohen, Université Paris IV.
  • Bouba Dieudonné – Marchés, organisation spatiale et échanges : une analyse des réseaux marchands des plantes cultivées dans le Bassin de la Bénoué (Nord Cameroun). Co-encadrement avec Michel Tchotsoua, Université de Ngaoundéré (Cameroun)
  • Anne-Marie Mabouloum – Budgets familiaux, territoires et évolutions de l’agrobiodiversité dans le Sud du Diamaré (Guiziga et Moundang, Cameroun, Tchad). Co-encadrement avec Michel Tchotsoua, Université de Ngaoundéré (Cameroun)
  • Abdourahamani Mahamadou – Réorganisation de l’espace et de la mobilité des éleveurs du Niger oriental dans un contexte d’insécurité transfrontalière inédite. Co-encadrement avec Waziri Mato, Université de Niamey (Niger)