Partenaires

Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Programme BARCASUB - La SUBmersion marine et ses impacts sociaux et environnementaux dans le Bassin d’ARCAchon : gérer ce risque par la dépoldérisation ?

PNG - 666.2 ko

Responsables

Participants

  • Brice Anselme MCF, UMR 8586 PRODIG
  • Jean-François Cuenot JF, IE, UMR 8586 PRODIG
  • Geneviève Decroix, IE, UMR 8586 PRODIG
  • Sophie Gaultier-Gaillard, MCF-HDR, EA PRISM
  • Florent Pratlong, MCF, EA PRISM
  • Paul Durand, MCF, UMR 8591 LGP
  • Yves-François Thomas, DR, UMR 8591 LGP
  • Paolo Antonio Pirazzoli, DR, UMR 8591 LGP
  • Delphine Grancher, IE, UMR 8591 LGP
  • Stéphane Bujan, IE, UMR 5805 EPOC
  • Vincent Hanquiez, IE, UMR 5805 EPOC
  • Nadia Sénéchal, MC-HDR, UMR 5805 EPOC
  • Jean-Pierre Parisot, PR, UMR 5805 EPOC
  • Francis Prince, marin, UMR 5805 EPOC
  • Cyril Mallet, ING, BRGM
  • Rodrigo Pedreros, ING, BRGM
  • Y.M. Le Nindre, ING, BRGM
  • Deborah Idier, technicien, BRGM
  • Anaïs Hoareau, technicien, BRGM

Mots clés

  • Analyse et gestion des risques côtiers
  • Aléas climatologique
  • Consentement à payer
  • Perception et représentations sociales
  • Vulnérabilités

Thème(s) de recherche

Présentation et objectifs du programme

Le Bassin d’Arcachon est une lagune du littoral français centre-atlantique particulièrement appropriée pour l’étude du risque de submersion et de ses impacts, en particulier sur les rives sud et est du bassin où certains marais endigués ont déjà été, soit accidentellement, soit volontairement, rendus à la mer. Il constitue un terrain de choix pour une réflexion sur le choix de la « dépoldérisation » comme mode de gestion possible de ce risque – c’est-à-dire la réouverture de polders à la mer au moyen de procédés variés utilisant des écluses, des brèches ou des démantèlements de digues. L’objectif du programme, qui associe 5 équipes scientifiques et 4 partenaires non scientifiques - appelés "gestionnaires" - est de répondre à la question suivante : comment scientifiques et gestionnaires peuvent-ils amener les élus et la population du Bassin d’Arcachon, de plus en plus sensibilisés au risque de submersion marine, à s’approprier la pertinence d’une gestion de ce risque par la dépoldérisation, alors que celle-ci est traditionnellement perçue comme un facteur aggravant la vulnérabilité ? Le programme vise également à montrer que gérer ce risque par la dépoldérisation permettrait non seulement de répondre aux impacts négatifs des submersions marines, mais aussi d’assurer une grande diversité de fonctions et de services : défense douce contre la mer, conservation de la biodiversité, diversification paysagère, tourisme et loisirs de nature. Les différents gestionnaires impliqués dans le programme considèrent ces questions comme essentielles et souhaitent trouver des réponses adaptées à la demande sociale. Le Bassin d’Arcachon pourrait ainsi servir de zone-test, en France, pour l’étude du rôle défensif de la dépoldérisation et des contextes environnementaux les plus adaptés à cette défense.

Déroulement du programme et résultats attendus

  • Tâche 1. Un diagnostic socio-environnemental sera d’abord réalisé en s’inspirant d’une approche de la vulnérabilité des marais consistant à évaluer leur capacité d’endommagement à la mesure de leur exposition à l’aléa submersion marine, de leur potentiel de pondération des effets submersifs de l’élévation du niveau marin par des apports en sédiments etdu potentiel de compensation des pertes d’habitats par le gain de nouveaux habitats pionniers (Bertrand, 2008). Les trois composantes du potentiel de préservation des marais salés du Bassin sont confrontées dans des quatre sites afin d’examiner dans quelle mesure elles sont susceptibles de se renforcer ou de s’atténuer mutuellement, en faveur ou aux dépens de l’intégrité des marais salés. La comparaison de ces sites permet de caractériser les enjeux ainsi que les impacts d’une submersion marine sur les plans défensif, écologique, patrimonial et paysager et économique afin d’envisager une réponse localisée à la question de l’intérêt de la dépoldérisation (Goeldner-Gianella, 2009).
  • Tâche 2. La mise en chantier d’une politique de conservation des marais du Bassin d’Arcachon passe par le développement d’outils d’évaluation destinés non seulement à surveiller l’évolution des milieux de marais (indicateurs de suivi) mais également à mesurer l’efficacité des actions de conservation mises en œuvre au niveau local (indicateurs de gestion). En s’appuyant sur des descripteurs définis dans la tâche 1, ces indicateurs visent à répondre à un objectif général de conservation et à fournir un cadre commun aux scientifiques et aux gestionnaires leur permettant de décrire, de surveiller et d`évaluer dans le temps les changements qui se produisent dans les marais dépoldérisés.
  • Tâche 3. Afin de permettre une appropriation progressive des résultats, les résultats scientifiques seront successivement présentés et discutés avec les quatre partenaires-gestionnaires du programme ainsi qu’avec les élus et leurs populations à travers un comité consultatif mis en place dès le début de programme.
  • Tâche 4. Les résultats du diagnostic socio-environnemental (tâche 1) et leur appropriation par les différents groupes d’acteurs (tâche 3) déboucheront sur une concertation autour des modes de gestion. Celle permettra de déterminer in fine les modes de gestion les plus appropriés au contexte général ou local. La solution de la dépoldérisation sera analysée sous l’angle des fonctions et services rendus, afin d’en mesurer l’intérêt comme les inconvénients. Cette concertation débouchera enfin sur la discussion et le choix des indicateurs expérimentés sur le terrain (tâche 2) et susceptibles d’être effectivement mis en œuvre par les gestionnaires, en fonction de leurs disponibilités en temps et en moyens humains et matériels.

Références bibliographiques au démarrage du programme

Ouvrages
- Gaultier-Gaillard S., Louisot J.P., 2004, Diagnostic des risques, Ed. AFNOR, 208 p.

Articles
- ANSELME B., Durand P., GOELDNER-GIANELLA L., BERTRAND F., 2008, Impacts de l’élévation du niveau marin sur l’évolution future d’un marais maritime endigué. Le domaine de Graveyron, bassin d’Arcachon (France), VertigO - La revue en sciences de l’environnement, vol. 8, n°1, 9 p. 8/1. URL : http://vertigo.revues.org/1254
- Dehouck A., Martiny N., Froidefond J.M., Sénéchal N., Bujan S., 2009, New outcomes from spatial remote sensing during the ECORS experiment : achieving validation of ocean color products and large-scale bathymetry mapping in coastal zone, Journal of Coastal Research, SI56(2), 1756-1760.
- GOELDNER-GIANELLA L., 2007. Perceptions and attitudes towards de-polderisation in Europe : a comparison of five opinion surveys, Journal of Coastal Research, 23/5, 1218-1230.
- Le Nindre Y., M., Bodéré G., Izac J.L., Putot E., Levasseur J., Rossignol B., 2006, Etude pour le maintien de l’équilibre biosédimentaire des estrans de la côte sud du Bassin d’Arcachon, 129 p.
- Claire Marcadet C. & L.GOELDNER-GIANELLA, 2005. Dépoldériser dans le bassin d’Arcachon ? Réactions sociales et propositions de gestion, Norois, 197, 4, 12p.

Communications
- Pedreros R., Bruneau N., Bonneton P., Dumas F., Idier D., 2006, Circulation hydrodynamique littorale et évolution morphodynamique des plages sableuses grâce au couplage de SWAN, MARS et d’un module de transport sédimentaire, « Océanographie côtière opérationnelle », Brest (France), 16-17/10/2006.
- Jouon, A. Cayocca, F., Sottolichio, A., Le Hir, P., Parisot, J.P. (2009). Application of a mixed sediment transport model to a French mesotidal lagoon (Arcachon France), INTERCOH 2009 : 10th Int. Conf. on Cohesive Sediment Transport Processes, Rio de Janeiro, 3-8/05/2009.

HDR soutenues
- BERTRAND F., 2008, La vulnérabilité des milieux lagunaires : fondements, représentations spatiales et évaluations dans l’aire atlantique (Bretagne, bassin d’Arcachon, Ria Formosa (P), Brésil) », HDR Géographie, Univ. Paris 1, 326 p.
- GOELDNER-GIANELLA L., 2008, Dépoldériser en Europe occidentale. Les apport d’une géographie sociale de l’environnement à l’étude du milieu littoral, Habilitation à diriger des recherches, Géographie, Univ. Nantes, 349 p.

Autres publications scientifiques
- GOELDNER-GIANELLA L., ANSELME B., BERTRAND F., Durand P., 2003, Impacts du changement climatique sur l’intervention du Conservatoire du Littoral, recul du trait de côte et orientations stratégiques. Domaine de Graveyron (bassin d’Arcachon, Gironde), 48 p.
- Clus-Auby, C. Paskoff, R., Verger, F., 2004, Impact du changement climatique sur le patrimoine du Conservatoire du Littoral. Scénarios d’érosion et de submersion à l’horizon 2100.
- Mallet C., Falleau N., Pedreros R., Lecacheux S., 2008, Mise en place d’outils pour l’étude du forçage des agents dynamiques sur le littoral aquitain, Rap. BRGM/RP-56715-FR, 47 p.

Partenaires
- Partenaires scientifiques

  • EA PRISM (Pôle de Recherche Interdisciplinaire en Sciences du Management, Univ. Paris 1) : 2 participants
  • UMR 8591 LGP CNRS (Laboratoire de Géographie Physique de Meudon) : 3 participants
  • UMR CNRS 5805 EPOC (Environnements et Paléoenvironnements Océaniques) : 7 participants
  • BRGM Aquitaine (Pessac) : 4 participants

- Partenaires gestionnaires locaux

Financements
- Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer (MEEDDM).

Durée : décembre 2009- décembre 2012

Dans la même rubrique :