Partenaires

Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Programme Production agricole de drogues illicites : quelles entraves au développement ?

Responsable

Participants

  • Kenza Afsahi, doctorante, Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques
  • Laurent Laniel, chargé de recherche, Inhes
  • Jeremy Milsom, doctorant, University of Melbourne

Mots-clé

  • Droge
  • agriculture
  • illicite
  • développement
  • éradication
  • économie
  • politique
  • Afghanistan
  • Birmanie
  • Maroc
  • Colombie

Thème(s) de recherche

Présentation et objectifs du programme

Le premier objectif de la recherche était d’apporter des connaissances scientifiques sur la production des drogues illicites et ses liens avec le développement, domaine très peu investi par la recherche. Ces connaissances devaient permettre une meilleure compréhension de tels recours économiques et, a fortiori, la conception de politiques de développement plus appropriées à ces contextes politico-économiques pour le moins particuliers. A travers plusieurs cas d’étude (Afghanistan, Birmanie, Bolivie, Ghana, Maroc, Pérou), c’est la question des entraves au développement que peut constituer l’économie agricole des drogues illicites qui était posée. Les entraves ici considérées sont principalement de deux types dont les dimensions sont toutefois multiples et particulièrement complexes (sociales, politiques, économiques, environnementales, culturelles, et même stratégiques). Les deux types d’entrave peuvent se révéler contingents ou non et ce à des degrés divers, hypothéquant ainsi éventuellement la faisabilité du développement et, a fortiori, sa durabilité.

Principaux résultats

Le projet de recherche a permis de mieux comprendre comment les productions agricoles de drogues illicites pouvaient favoriser l’émergence de conflits, faciliter leur prolongation ou, au contraire, prévenir certaines crises. C’est la question des liens entre l’économie agricole des drogues illicites et les conflictualités dans le contexte déterminant du sous-développement et, a fortiori, de la mondialisation qui a été posée. En effet, depuis les années 1980 au moins, les drogues jouent des rôles primordiaux dans ces régions marquées par des crises agricoles, sociales, économiques, voire identitaires qui donnent, ou pourraient donner, lieu à des violences ou à de véritables conflits armés.

Si l’on peut raisonnablement estimer que ce sont clairement des contextes politico-territoriaux conflictuels qui ont permis l’émergence et le développement de productions agricoles illicites à ces échelles, il va sans dire que les niveaux de développement et les contextes environnementaux des pays et des régions concernées sont des aussi facteurs déterminant. On comprend dès lors que les enjeux internationaux des drogues illicites dépassent largement la seule problématique sécuritaire, ou à tout le moins qu’il convient de les envisager dans le cadre d’un concept de sécurité plus vaste, incluant notamment, outre un aspect sanitaire évident, la sécurité alimentaire, et ce qu’on pourrait qualifier de « sécurité environnementale » (au double sens d’environnement naturel et socio-politique).

Bilan quantitatif des publications

Ouvrages 0
Articles 15
Communications 5
Thèses soutenues 1
Autres publications scientifiques 5
Ouvrages et articles de vulgarisation 10
Informations et culture scientifique et techniques 0

Financements
-  ACI

Durée : 2005-2008

Dans la même rubrique :