Partenaires

Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Grafigéo 2001-16 - Marchés et commerce des produits vivriers (Région de Bouaké, Côte d’Ivoire)

par Jean-Louis Chaléard

ISBN 2 901560 48 2

Réputés pour leur pittoresque, animés et colorés, les marchés en Afrique de l’ouest sont des lieux essentiels de l’échange, particulièrement entre villes et campagnes. Ce travail s’est intéressé à la place des marchés ruraux et des petites villes dans la commercialisation des produits agricoles dans la région de Bouaké, située dans le centre-nord de la Côte d’Ivoire.

Le regard s’est porté successivement sur l’organisation des marchés, leur fonctionnement, leur rôle. La trame régionale des marchés est étroitement corrélée aux densités de population et en constante évolution, traduisant le poids du milieu rural et la dynamique des marchands urbains. Parallèlement est soulignée la dépendance, par le jeu des migrations, de la région à l’égard de la zone forestière, café et cacao gardant, en dépit des crises, leur rôle moteur dans l’économie ivoirienne. Le commerce des vivres est marqué par la prédominance des femmes, plus souvent modestes mères de familles chargées d’assurer le ravitaillement quotidien de leur maisonnée que grandes négociantes aux affaires lucratives. Enfin, si le marché est bien un lieu de tractations économiques entre de multiples acteurs, c’est aussi un espace de sociabilité de première importance, tant pour les villageois que les émigrés de retour ou les citadins.

Au total, et au-delà de l’étude des marchés, sont précisés quelques aspects de l’organisation d’une région et de la vie de ses habitants, durement frappés par la " crise " actuelle de l’économie ivoirienne.

Dans la même rubrique :