Partenaires

Logo tutelle Logo tutelle
Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


D’ERCOLE Robert

Directeur de recherche IRD

UMR PRODIG

IRD France Nord

32, avenue Henri Varagnat

93143 Bondy cedex

Courriel : robert.dercole@ird.fr

Mots-clés thématiques

  • Vulnérabilité
  • Risque
  • Planification préventive
  • Gestion de crise
  • Milieu urbain

Mots-clés géographiques

  • Pérou, Equateur
  • Pays andins
  • Amérique Latine, Centrale et Caraïbe

Thèmes de recherche

Directions de programmes de recherche

Enseignements en masters et écoles doctorales

Directions de thèses et d’habilitations à diriger des recherches soutenues

Parcours professionnel

Autres expériences professionnelles

Thèmes de recherche

Une recherche développée dans le cadre du programme PACIVUR qui vise à : (1) comprendre les modalités de construction de la vulnérabilité dans les villes des pays andins, à caractériser et évaluer cette vulnérabilité et en apprécier la portée en termes de risque ou d’endommagement ; (2) analyser les modalités de réduction de cette vulnérabilité à la fois dans un sens préventif (planification préventive urbaine) ou dans une perspective de gestion des crises. A partir de ces objectifs, différents axes de recherche, parmi lesquels :
- Les moteurs des politiques urbaines de gestion des risques ;
- Les enjeux de la ville : nature, identification, analyse et spatialisation ;
- Les vulnérabilités de la ville : nature, méthodes d’analyse et représentations spatiales ;
- Les modalités de mise en place de systèmes urbains résilients ;
- Les dimensions spatiales et territoriales de la gestion des crises en milieu urbain ;
- Le rôle des échelles dans la recherche sur les vulnérabilités et risques en milieu urbain et pour leur gestion.

Directions de programmes de recherche

1. 1985-1991 Vulnérabilité des populations face au risque volcanique, Equateur (IFEA, Protection Civile de l’Equateur, Université Joseph Fourier, Grenoble) Responsable du projet de recherche mené dans le cadre de l’IFEA et qui a débouché sur ma thèse de doctorat 2. 1990-1994 Programmes de recherche scientifique en coopération dans le domaine des risques naturels en Amérique Latine du CIFEG (Centre International pour la Formation et les Echanges en Géosciences)
- Programme risques sismiques et volcaniques en Equateur
- Risque sismique à Popayán (Colombie)
- Programme risques naturels et vulnérabilité à Manizales (Colombie) Responsable du volet social et territorial de chacun de ces programmes.

3. 1992-1993 Programme pilote d’évaluation et de gestion des risques dans les établissements scolaires, Martinique (BRGM, Université des Antilles et de la Guyane) Responsable du volet social du programme 4. 1993-1995 Etudes de « vulnérabilité, analyses de risques et gestions de crises à la Martinique » dans le cadre du programme « Mitigation du risque volcanique sur la Montagne Pelée » (BRGM, Université des Antilles et de la Guyane) Co-responsable du programme avec J-Ph. Rançon (BRGM).

5. 1994-1995 Mémoire des catastrophes et prévention des risques (Université des Antilles et de la Guyane, Université de Paris VII, FIG St-Dié) Responsable du projet de recherche en collaboration avec Olivier Dollfus (professeur à l’Université de Paris VII)

6. 1995-2000 Travaux de recherche menés dans le cadre du réseau ANCASE (Vulnérabilités comparées des sociétés aux risques naturels dans les ANdes, la Caraïbe et l’Asie du Sud-Est)

  • Pour les Andes : Aléas et vulnérabilité dans la ville de La Paz (Bolivie) Conséquences à terme du phénomène El Niño sur la côte équatorienne et évolution de la vulnérabilité
  • Pour la Caraïbe : Gestion des crises volcaniques dans les Petites Antilles, perception des risques et vulnérabilité Impact de l’activité cyclonique sur le tourisme en Guadeloupe et dans les Petites Antilles
  • Pour l’Asie du Sud-Est : Implications territoriales et sociales des crises et des réponses liées à l’éruption et aux lahars du Mont Pinatubo – Philippines

Responsable des projets de recherche qui précèdent et encadrement de jeunes chercheurs.

7. 1997-2000 Programme "Méthodologie d’analyse de la vulnérabilité des systèmes urbains" (BRGM, Université de Savoie) Recherches menées à Nice et à Annecy Co-responsable du programme avec Claire Arnal (BRGM).

8. 1998-2003 Travaux développés dans le cadre du Réseau d’Outre-Mer (ROM) Atlas de France : Les Outre-Mers (participant) Risques dans les DOM-TOM (participant) Catastrophes et disparités de développement dans la Caraïbe (responsable)

9. 1998-1999 Risques volcaniques à Quito (dans le cadre du programme « Environnement et risques naturels à Quito » : ORSTOM, Ecole Polytechnique de l’Equateur, Université de Savoie) Participant et responsable du projet « Enquêtes de perception du risque volcanique ».

10. 1998-2000 Programme "Information sur les catastrophes naturelles, gestion et valorisation cartographique (CRED / Université de Savoie) Responsable du programme.

11. 2001-2002 Aléa, vulnérabilité, capacités et risques en Equateur (COOPI, IRD, OXFAM-GB) Co-responsable du programme avec M. Zucchelli (COOPI) et C. Portaluppi (Oxfam). Responsable du volet scientifique.

12. 2000-2004 Programme « Système d’information et risques dans le district métropolitain de Quito » (IRD, Municipalité de Quito) Co-responsable du programme avec P. Metzger (IRD).

13. Depuis 2006 Programme régional PACIVUR (Programme andin de formation et de recherche sur la vulnérabilité et les risques en milieu urbain) : Equateur, Pérou, Bolivie. Responsable du programme jusqu’en octobre 2011.

14. 2007-2008 Projet « Vulnérabilité de la population et vulnérabilité institutionnelle face aux risques liés au volcan Cotopaxi, Valle de Los Chillos, province du Pichincha » - “Vulnerabilidad poblacional e institucional frente a los riesgos relacionados con el volcán Cotopaxi", Valle de Los Chillos, Provincia de Pichincha” (IRD, Municipalité de Quito – Casa Cotopaxi-, Municipalité de Sangolqui. Responsable du projet.

15. 2007-2009 Projet “Recherches pour la réduction de la vulnérabilité, de la pauvreté et des contraintes envi-ronnementales dans un quartier défavorisé de Lima : Margen izquierda du Río Rímac” -“Investigación integrada y participativa para la reducción de la vulnerabilidad, pobreza y cargas ambientales en un área critica urbana : la “Margen izquierda del Río Rímac, Cercado de Lima”- (IMP / IRD / CEMCA ; financement IDRC, Canadá). Co-responsable du projet avec G. Chambi (IMP) et C. Escalante (CEMCA). Responsable du volet scientifique.

16. 2008-2009 Projet « Processus de reconstruction et vulnérabilité de la population dans la province de Chincha (Pérou) un an après le séisme du 15 août 2007 » (IRD – Crédits incitatifs- / COOPI / Municipalités de la province de Chincha). Responsable du projet.

17. 2010-2011 Projet SIRAD (« Système d’information sur les ressources de gestion de crise dans l’agglomération de Lima et Callao » - « Sistema de Información sobre los recursos para atención de desastres en Lima y Callao »). Programme PNUD/SDP-052/2009. Partenaires : INDECI, COOPI, ECHO. Responsable du projet.

Enseignements en masters et écoles doctorales

  • Enseignements à l’Université des Antilles et de la Guyane, Martinique (1992-1995)
  • Enseignements à l’Université de Savoie, Chambéry (1995-2000)
  • Enseignements dispensés en tant que chercheur IRD 1. Enseignements sur le thème de la planification préventive urbaine dans le master « Gestión de Paisajes Culturales Altoandinos », module « Ordenamiento territorial » (département de géographie, Université Catholique de Quito, mai 2004) 2. Enseignements sur le thème « risque et vulnérabilité » dans le cadre d’un pro-gramme PREFALC (dispositif régional de coopération universitaire en réseau, France – Amérique Latine – Caraïbe, piloté par l’université Paris 1 Sorbonne). Ce programme visait à renforcer deux masters de géographie (16h) : “Gestión y Ordenamiento Territorial” (UNMSM - Universidad Nacional Mayor de San Marcos, Lima) et « Desarrollo Regional y Planificación Territorial » (PUCE - Pontificia Universidad Católica del Ecuador, Quito). Les cours ont été donnés durant 3 ans (2007-2009) au Pérou et 2 ans (2007 et 2008) en Equateur. 3. Enseignements sur le thème « risque et vulnérabilité » dans un master pluridisci-plinaire (12h) : “Ciencias y gestión de la tierra”. Especialidad en “Geología, riesgos y gestión del territorio” (EPN- Escuela Politécnica Nacional- à Quito, UNMSM - Universidad Nacional Mayor de San Marcos, Lima). Ce master entre dans le cadre d’un autre programme PREFALC piloté par le laboratoire Géosciences Azur et l’IRD. Les cours ont été donnés en 2008 et 2009 à Lima ; en 2008 à Quito. 4. Enseignements sur le thème « risque et vulnérabilité » dans le master « Intervención Humanitaria y Cooperación Internacional”, Universidad de San Buenaventura, Cartagena, Colombie, mai 2009.

Directions de thèses et d’habilitations à diriger des recherches soutenues

  • LUTOFF C. (2000) – Le système urbain niçois face à un séisme : méthode d’analyse des enjeux et des dysfonctionnements potentiels – Thèse de doctorat en géographie, Université de Savoie, 368p. (co-direction R. D’Ercole et C. Meyzenq) Céline Lutoff est maître de conférences à l’Institut de Géographie Alpine, Université Joseph Fournier de Grenoble
  • GAILLARD J-C. (2001) – Implications territoriales et socio-économiques des crises et des réponses liées à l’éruption et aux lahars du Mont Pinatubo, 1991-2001 (Philippines) – Thèse de doctorat en géographie, Université de Savoie, 378 p. (co-direction R. D’Ercole et C. Meyzenq) Jean-Christophe Gaillard est Senior Lecturer à l’Université d’Auckland (Nouvelle-Zélande).
  • DEMORAES F. (2004) – Mobilité, enjeux et risques dans le District Métropolitain de Quito (Equa-teur) – Thèse de doctorat en géographie, Université de Savoie, Chambéry, 587p. (co-direction R. D’Ercole et A. Marnezy). Florent Demoraes est maître de conférences à l’Université de Rennes 2.
  • DURAND M. (2010) - Gestion des déchets et inégalités environnementales et écologiques à Lima (Pérou) : entre vulnérabilité et durabilité - Thèse de doctorat, Rennes : Université de Rennes 2/ESO, 458p. (co-direction V. Goueset et R. D’Ercole). Mathieu Durand est maître de conférences à l’Université du Mans. Directions de thèses et d’habilitations à diriger des recherches en cours
  • Jérémy ROBERT (Université de Savoie, EDYTEM – IFEA) – Pour une géographie de la gestion de crise : l’accès aux soins en période d’urgence à Lima / Callao (co-direction R. D’Ercole et P. Pigeon)
  • Jairo ESTACIO (Université de Savoie, EDYTEM) – Vulnérabilité de Quito face au stockage et au transport d’hydrocarbures (co-direction R. D’Ercole et P. Pigeon).

Parcours professionnel

Depuis le 1e janvier 2012 Directeur de recherche à l’IRD. Membre de l’UMR PRODIG et de l’équipe PACIVUR (Pro-gramme andin de formation et de recherche sur la vulnérabilité et les risques en milieu urbain : Bolivie, Pérou, Equateur)

Octobre 2005 – Décembre 2011 Directeur de recherche à l’IRD (concours externe). Membre de l’UR 029 Environnement Urbain, en poste à Bondy jusqu’au 5 avril 2006. Puis membre de PRODIG à compter du 1e janvier 2010. Affecté à Lima à partir du 6 avril 2006. Mise en place et direction du pro-gramme régional PACIVUR. Principaux partenaires : Communauté Andine, universités, municipalités, protection civile, organismes internationaux et ONG.

Sept 2004-Sept 2005 Maître de conférences en géographie à l’Université de Savoie (Chambéry) en congé pour convenances personnelles. Rédaction d’un ouvrage. Expertises pour ECHO (Bureau d’aide humanitaire de la Commission Européenne) et diverses ONG. Préparation du concours DR à l’IRD.

Sept 2000-Août 2004 Chargé de recherche à l’IRD (accueil à l’UR 029 Environnement Urbain). Responsable de l’axe thématique « Risques » de l’UR. Responsable du programme « Système d’Information et Risques dans le District Métropolitain de Quito » (affectation à Quito, Equateur). En marge de ce programme, réalisation d’un ouvrage référence sur la vulnérabilité et les risques en Equateur. Principaux partenaires : Municipalité de Quito, Université Catholique de Quito, Protection Civile de l’Equateur, diverses ONG.

1995-2000 Maître de conférences en géographie à l’Université de Savoie et membre du LGUS (Laboratoire de Géographie de l’Université de Savoie) devenu laboratoire CNRS EDYTEM, « Environnement, Dynamiques et Territoires de la Montagne ». Direction de (et participation à) plusieurs projets de recherche et expertises sur le thème des risques, de la vulnérabilité, de la gestion des risques et des crises en France, dans les Andes (Bolivie, Equateur, Colombie), en Amérique Centrale, dans la Caraïbe et dans le sud-est asiatique. Participation à des expertises concernant la gestion des crises volcaniques aux Etats-Unis et au Japon.

1992-1995 Maître de conférences en géographie à l’Université des Antilles et de la Guyane (Marti-nique) et membre du laboratoire GEODE Caraïbe (Géographie, Développement et Environnement de la Caraïbe). Direction de (et participation à) plusieurs projets de recherche et expertises sur le thème des risques, de la vulnérabilité, de la gestion des risques et des crises en Martinique, dans la Caraïbe, dans les Andes (Equateur et Colombie), au Mexique et aux Philippines.

1991-1992 Chargé de recherche au CIFEG (Centre International pour la Formation et les Echanges en Géosciences) et au département « Environnement et Risques » du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), Orléans.

1987-1991 Pensionnaire de recherche à l’Institut Français d’Etudes Andines (IFEA), Quito, Equateur (1987-89) et doctorant à l’Université Joseph Fourier de Grenoble (Laboratoire de la Mon-tagne Alpine -L.A.M.A. - U.R.A. 344, CNRS). Thèse de doctorat soutenue en 1991.

1973-1987 Instituteur puis professeur agrégé d’histoire et géographie en collèges et lycées (Vaucluse et Isère).

Autres expériences professionnelles

Depuis 1992, plusieurs expertises réalisées pour le BRGM, le CIFEG (Centre International de Formation et Echanges en Géosciences), le CSERV (Comité Supérieur d’Evaluation des Risques Volca-niques, Ministère de l’Environnement), le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), ECHO (Bureau d’aide humanitaire de la Commission Européenne) et diverses ONG internationales.